Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 23:19
Al-Jazeera n’a pas été autorisée à couvrir le scrutin en Algérie

Les autorités algériennes ont émis un avis défavorable à la demande d’accréditation émis par les responsables de la chaîne du Qatar Al-Jazeera pour couvrir l’élection présidentielle. Cette information a été accueillie favorablement par les citoyens en Algérie.


Le refus du ministère de la Communication a mis à nu les souhaits et les fausses informations publiées par un quotidien azrabophone en Algérie, annonçant la réouverture des bureaux d’Al-Jazeera en Algérie. Selon des sources crédibles, une équipe de cette chaîne de télévision conduite par la journaliste Khadidja Benguenna, d’origine algérienne a été désignée pour couvrir l’élection présidentielle à partir d’Alger. Dans une déclaration, les journalistes d’Al-Jazeera ont indiqué que les autorités algériennes n’ont pas donné suite à la demande d’accréditation pour couvrir l’élection présidentielle. Nul ne peut publier la propagande de cette chaîne contre l’Algérie lors de la décennie noire. En plus de la désinformation, cette chaîne s’est reconvertie en une tribune pour les terroristes que ce soit algériens ou étrangers. Même le sanguinaire Aboukatada, l’émir d’Al-Qaïda en Europe a décrété une «fatwa» sur les écrans de cette chaîne, légalisant l’assassinat des membres des forces de sécurité, les journalistes et leurs enfants. Les mercenaires de cette chaîne satellitaire qui ont joué à l’époque le rôle de journalistes ont tout fait pour disculper les terroristes islamistes d’une part et pour impliquer les forces de sécurité dans les assassinats et les attentats de l’autre. L’Algérienne Khadidja Bengana n’a pas également les mains propres vis-à-vis de l’Algérie. Evoquant l’Algérie dans un entretien accordé à un média européen, Mme Bengana a déclaré, je cite : «J’espère que le vent dudit «Printemps arabe» soufflera également sur l’Algérie, c’est ce que souhaite». Un autre Algérien en l’occurrence M. Hafidh Derradji n’arrête pas de tirer à boulets rouges sur les dirigeants algériens. Pourtant, nous n’apprenons rien à personne en disant que Mme Khadidja Bengana et M. Hafidh Derradji ont été formés dans les écoles algériennes et au niveau de l’ENTV. Il semble que l’argent n’a pas d’odeur pour certaines personnes qui n’hésitent pas à vomir dans leur propre plat. Le rejet de la demande d’Al-Jazeera par les autorités algériennes a été accueilli favorablement par la majorité des citoyens algériens.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires