Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 23:32
Algérie : Trois terroristes se rendent aux autorités locale

Trois terroristes liés au Mouvement dit «Fils du Sahara pour la justice islamique» se sont livrés aux autorités civiles et militaires de la wilaya d’Illizi. Ce groupe terroriste activait auparavant sous la bannière des ordres des deux autres organisations du Mouvement du Tawhid et Jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et les Signataires par le sang, dirigées par le sanguinaire Mokhtar Belmokhtar.

Selon des sources crédibles, plusieurs éléments de ce groupe armé ont accepté de déposer les armes à la suite d’un pacte signé avec le gouvernement dont on ignore pour l’instant le contenu. Le groupe terroriste en question, composé d’Algériens islamistes originaires du Sud du pays, a été créé au mois d’octobre 2007. Un mois après sa création, le même groupe a signé son premier acte terroriste en visant l’aéroport d’In Aménas, le 8 novembre 2007. Toujours et selon des sources fiables, plusieurs éléments de ce groupe ont participé à la prise d’otage de la compagnie pétrolière de Tiguentourine à In Aménas. L’idéologie des «djihadistes» de cette organisation terroriste est très proche de celle du Groupe salafiste pour la prédication et le combat, ex- GSPC, actuel Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Leur projet consiste à instaurer un Etat théocratique dans le Sud algérien pour l’application de la charia. Dans une vidéo mise en ligne au mois de mai 2013, le lieutenant du Mouvement desdits «Fils du Sahara pour la justice islamique», le sanguinaire Abdessalem Tarmoune, a annoncé la dissidence de son groupe avec le Mujao et le Mouvement «Signataires par le sang». Dans le même enregistrement, le vice-émir n’a pas manqué d’annoncer qu’il a déclaré la guerre à l’Etat algérien. Selon des informations concordantes, les éléments de ce groupe qui activaient aux frontières libyenne et nigérienne sont au nombre d’une centaine dont des étrangers. Ces derniers jours, le porte-parole de ce groupe a indiqué dans un entretien publié par un confrère arabophone, que son organisation a reçu une délégation dépêchée par le chef du gouvernement. «Nous saluons les efforts de M. Sellal qui nous a permis de trouver un consensus avec l’Etat afin que nous déposions les armes». Nous avons donné ici, une phrase de l’entretien accordé au même journal. Selon le consensus, le gouvernement aurait promis de libérer les militants de ce mouvement fait prisonniers par les forces de sécurité algériennes. Aucune autre information n’a filtré en ce qui concerne le reste du contenu du pacte signé par le gouvernement avec cette organisation terroriste.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires