Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 09:26
Fatma-Zohra FLICI : «Le peuple algérien a tourné la page mais n’oubliera jamais»

Intervenant sur la chaîne d’une télévision algérienne, la présidente de l’Organisation des familles victimes du terrorisme (ONVT) est revenue sur la décennie noire.

Photo : Quelques secondes après avoir échappé miraculeusement à cet attentat, M. Bouteflika s’est exprimé, je cite : « C’est la main étrangère». FAUX M. le Président, c’est un terroriste qui a été libéré grâce au projet de la dite «Réconciliation nationale» que vous avez-vous-même initiée qui a voulu vous tuer. Le Kamikaze s’est fait exploser au milieu de la foule après avoir été repéré par les services de police.

Mme Fatma-Zohra Flici a affirmé à ce sujet que si les familles des victimes du terrorisme, en particulier, et le peuple algérien, en général, ont tourné la page, ils n’oublieront jamais ce qu’ils ont vécu durant cette tragédie. Interrogée au sujet des informations faisant état d’un éventuel retour du Fis dissous sur la scène politique, la présidente de l’ONVT a déclaré que cela ne pourrait jamais se réaliser et personne n’acceptera que le pays replonge dans l’anarchie et la violence des années 1990. Ces personnes ont instrumentalisé l’islam à des fins politiques et ont assassiné les Algériens dans le but de prendre le pouvoir, a-t-elle indiqué. A ce même sujet, Mme Flici devait déclarer : «Après les enlèvements, les viols, les assassinats et les pires massacres commis par ces individus contre le peuple algérien, ils veulent aujourd’hui revenir sur la scène politique, comme si rien ne s’est passé !» Evoquant avec le journaliste de la télévision la charte de la réconciliation nationale que les Algériens ont votée par référendum, la présidente de l’ONVT a indiqué : «Je vous invite à relire attentivement les textes de ce projet et vous allez constater que les lois et textes sont clairs. Sont exclus des dispositions de la charte nationale pour la paix et la réconciliation, les personnes qui ont commis des massacres ou des viols.» Oui, mais dans ce cadre, plusieurs éléments de groupes armés ont déposé les armes, a souligné le journaliste. La réponse de Mme Flici a été la suivante : «Ils ont accepté de déposer les armes et nous avons même acceptés qu’ils rentrent chez eux afin de mettre fin à l’effusion de sang pour ne pas y avoir plus de morts et d’orphelins. Mais cela ne veut pas dire qu’il faudrait encore redonner l’occasion à ceux qui sont à l’origine des milliers de morts de récidiver.» Abordant le sujet d’une éventuelle amnistie générale, Mme Flici a été intransigeante. «Ceux qui souhaitent que les terroristes soient amnistiés veulent faire oublier les martyrs qui ont donné leur vie pour la République et pour l’Algérie.» Ajoutant que les familles des victimes de terrorisme peuvent accepter une «amnistie générale» mais à une seule condition : le retour des journalistes, intellectuels, éléments de forces de sécurité et des Algériens assassinés pendant la décennie noire. Mme Flici devait indiquer à ce sujet que les personnes à l’origine de la décennie noire ne reconnaissent même pas leurs crimes et ne sont même pas capable de demander «pardon» aux familles des victimes. Au cours de son intervention, Mme Flici a tiré à boulets rouges sur certaines personnalités qui se disent être des démocrates et serrent des mains «tachées de sang». Parlant de sa rencontre avec le chef du cabinet de la présidence de la République Mme Flici a indiqué : «J’ai rencontré M. Ouyahia et j’ai donné des propositions sur la révision de la Constitution. En plus de certaines suggestions, j’ai proposé à ce que soit exclu tout candidat ayant un lien de près ou de loin avec la décennie noire.» Mme Fatma Zohra Flici a appelé l’Etat à bien veiller sur les familles de ceux qui ont donné leur vie pour la République et pour l’Algérie. Lire le papier à partir du journal : http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-06-17/l...

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires