Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 20:11
L’Algérie participera officiellement aux festivités du 14 Juillet en France : Est-ce le début d’une véritable réconciliation ?

C’est officiel l’Algérie participera officiellement aux commémorations des festivités du 14 Juillet 2014. L’information a été confirmée par le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra. Le ministre des Affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra, s’est exprimé à ce sujet en marge d’une visite effectuée au port d’Alger pour s’enquérir en compagnie du ministre des Transports M.Amar Ghoul, sur les conditions d’accueil de la communauté algérienne en provenance de l’étranger pour les vacances d’été.

Photo : Le Ministre des affaires étrangéres Algérien et son homologue français.

Selon des sources dignes de foi, des militaires algériens prendront part aux Cérémonies du 14 Juillet et devraient également assister à une animation sur la Place de la Concorde. Plus de 80 pays et autres pays ayant participé à la première guerre mondiale ont été, également, invités cette année par le président de la République, M.François Hollande. La participation de l’Algérie aux festivités du 14 Juillet est une première dans l’histoire depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962. Cette initiative pourrait être le début d’une véritable Réconciliation entre les deux pays et même les Français pourraient éventuellement prendre part en Algérie aux prochaines festivités marquant l’indépendance du pays, pourquoi pas ? L’information faisant état de la participation de l’Algérie aux festivités n’a pas laissé indifférents plusieurs partis politiques que ce soit en Algérie ou en France. Sans surprise et comme à ses habitudes, le Front national s’est lancé dans un nouveau combat en créant un collectif pour dire «Non» au défilé des troupes algériennes aux festivités du 14 Juillet. Le vice-président du Front national Louis Alliot a lancé une pétition afin de s'opposer à l'invitation de l'armée algérienne pour le 14 juillet. Ce n’est pas le cas au niveau du gouvernement français qui voit en cet état de fait un «grand pas» vers une véritable réconciliation. «C'est une preuve que nous sommes rentrés dans une phase pacifiée avec l'Algérie», a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Au niveau du ministère des Anciens combattant, il a été rappelé le contexte historique de 173 000 habitants d’Algérie sans distinction de confession qui ont participé contre l’occupant allemand durant la guerre. 23 000 d’entre eux ont été tués. C’est le même cas en Algérie où l’ensemble des mouvements islamistes refusent à ce que l’Algérie participe à cet événement. Il en est de même pour certains représentants de la famille révolutionnaire qui exigent des excuses officielles de la part des autorités françaises avant tout projet de réconciliation. En somme, si les deux peuples algérien et français partagent la même langue et ont vécu ensemble depuis plusieurs années, il ne reste qu’aux politiciens et aux responsables des deux pays de tourner définitivement la page du passé et d’aller vers un futur meilleur. Si les Allemands et les Français ont réussi à se réconcilier, pourquoi l’Algérie ne devrait-elle pas le faire ? Lire l’article à partir du journal en PDF: http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-07-07/lnr.pdf

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires