Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 19:25
Algérie : Un nouveau commandant à la tête du groupement de Tizi Ouzou

Lire l'article à partir de sa source :

http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-08-13/lnr.pdf

Le haut commandement de la Gendarmerie nationale a nommé le colonel Akrouf N. dans ses nouvelles fonctions de commandant du groupement de Tizi Ouzou. Le nouveau commandant de groupement succède à Djillali Doual appelé à exercer d’autres fonctions dans la wilaya d’Alger.

Le nouveau commandant de groupement a occupé les mêmes fonctions dans la wilaya de Béjaïa avant qu’il ne soit promu inspecteur régional à Constantine. Connu pour sa volonté, son savoir-faire et son expérience et estimé par les populations des régions où il a exercé, le colonel Akrouf a eu le mérite de remplir haut la main, les tâches et les missions dont il était chargé par ses supérieurs. «Le haut commandement de la Gendarmerie nationale a vu juste en désignant M. Akrouf à la tête du groupement de Tizi Ouzou», ont indiqué les collègues de l’intéressé, estimant qu’il est en mesure de relever le défi et de répondre favorablement aux attentes et à la confiance placée en lui par sa tutelle. Du pain sur la planche pour le nouveau commandant de groupement qui aura pour tâche première de prendre en charge les dossiers épineux de la région notamment, la lutte contre les divers fléaux sociaux et à leur tête, la criminalité et le terrorisme. Grâce à son expérience sur le terrain, le colonel Akrouf en sait beaucoup de choses à ce sujet. Le nouveau commandant de groupement a dans le passé, exercé dans une région très difficile mais qui grâce aux officiers et aux éléments de la gendarmerie, le terrorisme a été totalement éradiqué. Comme le dit un certain proverbe, «La meilleure défense, c’est l’attaque», ce sont les forces de la gendarmerie qui étaient les premiers à surprendre les groupes armés au sein même de leur fief. Connaissant parfaitement les plans des «kasmate» et des chemins des montagnes, forêts et les points d’eau empruntés par les «moudjahidine» durant la révolution, les éléments de la Gendarmerie nationale ont réussi à maintes reprises de surprendre les groupes terroristes qui voulaient se replier dans ces lieux et endroits. Les efforts de la gendarmerie et des autres services de sécurité ainsi que l’appui et la collaboration des citoyens intègres ont été couronnés de succès et ont permis à la population de cette contrée de vivre aujourd’hui dans la paix, la sérénité et la tranquillité. A l’heure actuelle, on ne parle plus de terrorisme dans cette région où seuls quelques fanatiques tentent toujours d’utiliser les immenses frontières pour rejoindre les fiefs des wilayas limitrophes. Plusieurs «éclaireurs» des terroristes qui activent en petit groupe pour tromper la vigilance des forces de sécurité ont été éliminés. En somme, le sang neuf injecté à la tête du groupement de la Gendarmerie nationale de Tizi Ouzou sera certainement un grand apport pour les forces de sécurité qui ne ménageront aucun effort pour nettoyer le territoire de la wilaya des terroristes résiduels qui activent encore dans cette région.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires

smith 04/02/2015 00:37

Nous, membres de la famille Mebrek, informons toute la population d'Ath- Zmenzer que le nommé Youcef AMROUN, l'un des bourreaux du regretté Amirouche Mebrek, lâchement assassiné au mois de janvier 2014, a été interpellé, vendredi soir aux environs de 20h00, par les éléments de la Gendarmerie Nationale relevant de la brigade d’Ath- Ouacif. Une capture qui fait suite à plusieurs mois de recherches et d’investigations minutieuses menées par les gendarmes, pour enfin mettre la main sur le mis en cause lors d’une opération imprégnée d’un sens élevé de professionnalisme et où l’échec n’était envisagé même comme probabilité aussi infime soit-elle. Une arrestation qui, si elle ne peut jamais faire oublier cette perte cruelle d’un être très cher qui a été arraché à la vie à la fleur de l’âge laissant derrière lui une veuve et deux enfants en bas âge dont un est né après sa mort, nous apporte un « soulagement » et nous permet de faire le deuil sans ce sentiment d’injustice qu’on ressentait en permanence du fait que les assassins couraient toujours dans la nature. Aussi, on tient à remercier toute la population pour son infaillible solidarité pendant son enlèvement et pour son soutien indéfectible et toutes les marques de sympathie qu’elle nous a témoignés depuis le décès du bien-aimé Amirouche Mebrek. Nos remerciements s’adressent aussi aux hommes en vert, en l’occurrence les éléments de la Gendarmerie Nationale, qui ont tenu promesse dans la mesure où ils nous ont à chaque fois réitéré leur détermination à arrêter les coupables. Espérons seulement que le présumé assassin apportera toute la lumière voulue sur les tenants et aboutissants entourant cette affaire, notamment sur les réels motifs ayant conduit ces individus à commettre ce crime odieux !!

smith 04/02/2015 00:37

Nous, membres de la famille Mebrek, informons toute la population d'Ath- Zmenzer que le nommé Youcef AMROUN, l'un des bourreaux du regretté Amirouche Mebrek, lâchement assassiné au mois de janvier 2014, a été interpellé, vendredi soir aux environs de 20h00, par les éléments de la Gendarmerie Nationale relevant de la brigade d’Ath- Ouacif. Une capture qui fait suite à plusieurs mois de recherches et d’investigations minutieuses menées par les gendarmes, pour enfin mettre la main sur le mis en cause lors d’une opération imprégnée d’un sens élevé de professionnalisme et où l’échec n’était envisagé même comme probabilité aussi infime soit-elle. Une arrestation qui, si elle ne peut jamais faire oublier cette perte cruelle d’un être très cher qui a été arraché à la vie à la fleur de l’âge laissant derrière lui une veuve et deux enfants en bas âge dont un est né après sa mort, nous apporte un « soulagement » et nous permet de faire le deuil sans ce sentiment d’injustice qu’on ressentait en permanence du fait que les assassins couraient toujours dans la nature. Aussi, on tient à remercier toute la population pour son infaillible solidarité pendant son enlèvement et pour son soutien indéfectible et toutes les marques de sympathie qu’elle nous a témoignés depuis le décès du bien-aimé Amirouche Mebrek. Nos remerciements s’adressent aussi aux hommes en vert, en l’occurrence les éléments de la Gendarmerie Nationale, qui ont tenu promesse dans la mesure où ils nous ont à chaque fois réitéré leur détermination à arrêter les coupables. Espérons seulement que le présumé assassin apportera toute la lumière voulue sur les tenants et aboutissants entourant cette affaire, notamment sur les réels motifs ayant conduit ces individus à commettre ce crime odieux !!