Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 22:01
Le MAE réagit à l'incident au Consulat d'Algérie : «Tout dépassement sera sanctionné !»

Lire l'article en PDF sur le journal Voir (Page 04) :

http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-08-21/l...

Le ministère des Affaires étrangères a réagi à l’incident survenu au niveau du consulat de Paris, indiquant qu’une enquête a été ouverte et que tout dépassement constaté sera sanctionné.

L’accueil de nos compatriotes est primordial», a indiqué le porte-parole du ministère après l’incident survenu dans les locaux de la représentation diplomatique d’Algérie à Paris. L’affaire remonte au 14 août dernier lorsqu’un citoyen s’est présenté aux guichets du consulat pour retirer des documents administratifs. Selon M. K. D., les agents consulaires lui ont redemandé de passer le lendemain alors qu’il attendait son tour depuis 8h45. Le même citoyen a ajouté que sa femme s’est déplacée la veille mais on lui a répondu la même chose. Dans sa version, l’intéressé a indiqué qu’il a été bousculé dans un bureau et violenté et qu’il avait perdu des chèques de banque évalués à 4 000 euros et 2 700 euros en billets qui étaient dans une enveloppe dans sa poche. La victime a ajouté que deux responsables sont venus le voir mais n’ont pas cru l’histoire de la perte d’argent. Par contre, ils auraient justifié l’agression en lui disant que c’était de sa faute du moment qu’il s’est mal comporté dans une institution publique. Toujours selon la version de l’intéressé, l’ex-consul nommé ambassadeur en Pologne a tenté de le convaincre en l’invitant à participer à une collation organisée à son honneur. Selon des informations proches du dossier, un certificat d’arrêt de travail de cinq jours lui a été remis ; il aurait été blessé avec deux dents cassées. Plusieurs compatriotes à Paris ont indiqué que ce n’est pas la première fois que de tels incidents sont signalés au niveau du consulat de Paris. «C’est un véritable souk», ont-ils ajouté. Nos interlocuteurs ont tenu également à nous faire savoir qu’ils ont appris avec stupéfaction la promotion de l’ex-consul de Paris en qualité d’ambassadeur. «Il n’a pas réussi à mettre de l’ordre dans une consulat. C’est normal qu’il a été promu à la tête d’une ambassade», a plaisanté un sexagénaire. Ce n’est pas le cas d’un autre compatriote qui a ajouté que «la nomination de l’ex-consul de Paris en qualité d’ambassadeur n’est qu’une voie de garage». Selon lui, il devrait être mis incessamment à la retraite. Pour en savoir plus à ce sujet, nous avons pris attache avec le service de presse de l’ambassade d’Algérie à Paris. En l’absence du chargé de presse qui se trouve en congé, c’est une fonctionnaire de la cellule de presse qui a été chargée de nous répondre : «Nous n’avons rien à déclarer à ce sujet.»

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires