Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 08:49
Algérie : Le message du peuple

Lire l'article sur la "Une" du journal (Rubrique Edito) :

~~http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-10-06/l...

Les erreurs de quelques responsables au niveau de l’Etat ont coûté très cher au peuple et au pays. Durant la décennie noire, les Algériens ont beaucoup souffert et le pays a failli connaître le même sort que celui de l’Afghanistan pour ne pas dire de la Yougoslavie. Le courant islamiste Une menace réelle pour l'Algérie.

Le courant islamiste Une menace réelle pour l'Algérie

Le courant islamiste Une menace réelle pour l'Algérie Pour sortir de cette crise, le peuple algérien a payé un lourd tribut, très lourd même. Des hommes, des femmes, des enfants et des citoyens issus de toutes les catégories ont connu les affres du terrorisme aveugle de la décennie noire. Même si l’erreur de ce drame des années 1990 ne lui incombe pas, le peuple a décidé d’assumer ses responsabilités en disant «Non», avec un grand «N», à l’intégrisme, à la violence et à l’Etat théocratique. Grâce à leur courage et leur amour à la patrie, les Algériens ont choisi leur camp en se mettant derrière les forces de sécurité du pays. Malgré le couteau et la kalachnikov des «égorgeurs», le peuple algérien n’a pas cédé et n’a jamais abdiqué devant la barbarie et les crimes et la terreur des sanguinaires. Le peuple algérien dit aujourd’hui également prêt à payer trois fois plus le prix de la tragédie, pour la tranquillité et la stabilité du pays. Il est de même pour les membres des familles des victimes du terrorisme qui, à chaque fois, affirment qu’ils sont également prêts à donner leurs vies pour l’Algérie. Le peuple a dit son mot au cours de cette tragédie, il le dit encore aujourd’hui et à haute voix : «Non à l’intégrisme. Non à la violence. Non à un Etat théocratique. Vive la République. Vive la démocratie. Vive l’Algérie.» Pour la paix et la sérénité de l’Algérie, ils l’avaient dit hier, ils le disent aujourd’hui et ils le diront autant de fois que nécessaire. Par ces sacrifices, les Algériens veulent envoyer un message au pouvoir par lequel ils disaient : «On ne désespère pas, nous gardons toujours l’espoir de voir l’emblème de l’Algérie se hisser très haut aux côtés des grandes nations de cette planète.» Pourvu que le message passera.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires