Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 11:27
Ali Belhadj interpellé par les forces de sécurité

Alors qu’il suivait le mouvement des éléments des policiers à Kouba, l’ex-vice-président du front islamique du Salut (Fis) a été interpellé par les forces de police vers 22H. Un autre individu islamiste qui accompagnait le lieutenant d’Abassi Madani a été également arrêté, son identité n’a pas été révélée.

Malgré l’interdiction d’activer en politique, Ali Belhadj défie les autorités et fut interpellé à plusieurs reprises.

Après son arrestation avec un autre individu, Ali Belhadj a été conduit avec la personne qui était en sa compagnie au siège de la sureté de wilaya. Pour l’instant aucune information n’a filtrée sur les causes de l’arrestation de l’ex-vice-président du parti dissous et de son compagnon. Néanmoins, l’ex-dirigeant du Front Islamique du Salut a toujours défié les autorités du pays en continuant à inciter ses acolytes à la violence. Chaque vendredi, il donne des prêches au niveau de la mosquée de Kouba en présence de plusieurs dizaines d’islamistes, tous des ex-du parti dissous. Dans ses allocution, Ali Belhadj n’a jamais de déclarer qu’il ne reconnait pas le pouvoir actuel, que le Fis a été dissous uniquement sur le papier alors qu’il existe toujours et que personne ne pourrait l’empêcher d’exercer ses activités en politique. Ali Belhadj ne s’arrête pas là, chaque Vendredi, il verse son venin sur les hauts dirigeants du pays et même sur le Président de la République. Accompagné de ces dizaines d’islamistes, le N°2 du Front islamique du salut ne rate aucune occasion pour organiser des manifestations dans la rue. Lors des derniers événements de Gaza, Ali Belhadj et les siens ont profité pour sortir dans la rue après la prière du vendredi. Malgré la présence policière qui empêcha la marche, les ex-du Fis profite pour lancer des slogans des années 1990 et d’injurier le pouvoir. S’adressant à ses acolytes chaque vendredi au niveau de la mosquée de Kouba, Ali Belhadj encourage les ex-militants du Front Islamique de Salut, leur indiquant de ne pas perdre espoir car selon lui, que ce soit tôt ou tard, l’état Islamique sera instauré en Algérie. .

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires