Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 23:17
Quatre personnes décapitées par des criminel-islamistes en Egypte : Le temps a fini par nous donner raison

Des intégristes islamistes ont inséré sur Twitter une vidéo montrant l’exécution par décapitation de quatre personnes accusées selon eux d’être des espions d’Israël et de l’armée Egyptienne. Ce groupe se revendique être d’Ansar Beït al-Maqdess (Les partisans de Jérusalem) en Egypte.

Le peuple Egyptien a choisi son camp : Comme fut en Algérie, seules les forces armées sont en mesure de défendre l’état Républicain.

Comme nous l’avons donné à plusieurs reprises dans nos précédentes éditions, les appellations de ces groupes de criminels ne changent en rien de leurs idéologies ou de la barbarie. Quelle est la différence qui existe entre les sanguinaires d’Ansar Beït Al-Maqds, Ansar Acharia, Gspc, Aqmi, Front d’Enosra, Daech ou autres ? Aucune, mis à part la diversité du nom de l’organisation criminelle, la cruauté et la sauvagerie qui sont les mêmes. Il convient donc de ne pas donner d’importance aux appellations de ces mouvements de fanatiques qui n’ont pas de projet autres que la terreur, le sang et la mort. Contrairement à ce que pensent et croient les hauts dirigeants de ce monde, il n y a pas de mauvais et de bons terroristes. Il n’existe pas encore des islamistes modérés et des islamistes extrémistes. C’est par la catégorie des modérateurs que les islamistes passent vers l’extrémisme. Si ces individus-assassins surnommés « Djihadistes» sont des accusés, ils sont également des victimes. Ce monde n’aurait pas connu de «Terrorisme islamiste», sans les endoctrinements de ceux qui se sont auto-proclamés défenseurs de l’islam et de ceux qui instrumentalisent cette religion à des fins politiques et autres. Donc, la véritable lutte contre ce fléau devrait se faire par ces racines entre autre la mise hors d’état de nuire de ces chefs-fanatiques. Sans cela, le terrorisme islamiste continuera à menacer le monde et ce même si le dernier des terroristes sera éliminer. Il y aurait toujours des individus qui seront également endoctrinés et prêt à assassiner leurs propres parents. Quant à l’Egypte, les forces armées ont pour l’instant réussi à corriger les erreurs du passé à savoir : D’avoir lâché la main de l’ex-Président Hosni Moubarak et d’avoir permis aux intégristes islamistes de s’emparer du pouvoir. L’actuel Président de la République M. Abdelfattah Al Sissi a réussi de remettre le train de l’Etat Egyptien sur rail. Ce n’est pas le cas malheureusement des autres pays déchirés par le dit « Printemps Arabe» qui sont toujours sous la menace de ceux qui voulaient instaurer des pouvoir théocratiques et qui 100 fois plus pire que les états policiers. De toute manière, le temps a fini par nous donner raison et continua toujours à le faire.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires