Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:27
Terrorisme (Algérie) : Les facteurs à l’origine de ce fléau sont toujours intacts

Lire le papier en PDF sur le journal : http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-10-23/l...

Les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) ont une nouvelle fois réaffirmé leur engagement et détermination d’éradiquer le terrorisme. Malgré cette ambition, les efforts de nos forces de sécurité restent insuffisantes, pour ne pas dire vaines, du moment que les facteurs à l’origine de ce fléau sont toujours intacts et constituent une véritable menace pour la sécurité, la sérénité des citoyens et la stabilité du pays.

Photo : La seule différence est que la première photo a été prise, il y a exactement 2 mois alors que la seconde remonte à 1991. Rien n’a changé en matière d’intégrisme.

Les forces de l’ANP ont indiqué qu’elles poursuivraient leurs efforts et qu’elles continuent toujours de mener la chasse à ces criminels où qu'ils se trouvent, avec détermination et persévérance, jusqu'à leur éradication totale. Dans la revue mensuelle n°15 d’El-Djeich, l’Armée nationale populaire a indiqué que la lutte que mène l'Algérie contre le terrorisme se poursuit avec détermination jusqu'à l'élimination totale de ce phénomène aux dimensions internationales et liaisons directes avec le crime organisé transnational. «L'Algérie poursuit son combat contre le terrorisme, que l'ANP mène dans le cadre de l'accomplissement de son devoir et de ses missions constitutionnelles (...)», lit-on dans l'éditorial qui rappelle que le pays a «combattu seul le terrorisme durant toute une décennie» avant les évènements du 11 septembre 2001, suite à quoi le monde a pris conscience de la portée réelle du danger sur lequel l'Algérie n'avait cessé d'attirer l'attention. «L'ANP reste vigilante, en faisant preuve de davantage de courage, de sacrifice et d'abnégation pour faire échec à toute tentative de régénérescence du terrorisme, et se prépare, avec rigueur et efficacité, à poursuivre les opérations destinées à éradiquer ce phénomène sur tout le territoire national, assurant ainsi la préservation de la patrie, sa sécurité, sa stabilité et son développement», précise l'éditorial. Au regard de la situation prévalant sur la scène régionale et internationale, particulièrement dans le voisinage de l'Algérie, «l'ANP veille à sécuriser pleinement les frontières et à empêcher l'infiltration des terroristes, les mouvements d'armes, ainsi que tout ce qui pourrait avoir un lien avec le terrorisme car consciente de l'établissement par les groupes terroristes transnationaux de connexions planétaires avec les réseaux du crime organisé», relève la revue dans son numéro 615. Il est rappelé que durant l’accomplissement de leurs missions aux frontières, «les forces armées ont réussi à faire échec aux activités de contrebandiers et autres réseaux criminels, récupérant par la même d'importantes quantités de divers produits». La protection de la patrie est «un tout indissociable qui nécessite la surveillance ainsi que la maîtrise de toutes les activités et mouvements aux frontières afin d'assurer pleinement la sécurité du pays et protéger l'économie nationale», souligne El-Djeich qui rappelle que l'expérience de l'Algérie en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé a fait d'elle «une force de proposition et un partenaire efficace et incontournable à l'échelle internationale». Evoquant le rôle de la diplomatie algérienne dans le règlement des crises et problèmes complexes à l'échelle régionale et internationale, l'éditorialiste a indiqué que cette diplomatie a permis à l'Algérie de s'imposer comme un «acteur actif» sur la scène internationale en contribuant «grandement» à la restauration de la sécurité et de la stabilité dans différentes régions du monde. Ainsi, malgré l’engagement, la détermination et l’ambition des éléments de l’ANP et de l’ensemble des forces de sécurité d’éradiquer le terrorisme, les facteurs à l’origine de ce fléau demeurent toujours intacts. Comme nous l’avons déjà indiqué dans nos précédentes éditions, l’élimination de ce fléau ne pourrait se faire qu’à partir de ces origines. Malheureusement, ce n’est pas encore le cas, ce qui entravent et rend plus difficile la tâche des forces de sécurité d’éradiquer définitivement ce fléau et ce malgré les résultats obtenus sur le terrain. Même si le dernier des éléments des groupes armés sera éliminé, le terrorisme ne le sera pas du moment que des nouveaux terroristes continueront d’exercer. Recrutés, endoctrinés et encouragés par ceux qui leur assurent la couverture politique et par ceux qui leur promettent les clefs du «Paradis» par la voie du «djihad», des dizaines de jeunes rejoindront les maquis. Il suffit simplement de se promener dans les rues de nos villes et villages pour constater que le taux d’intégrisme dans notre pays est en recrudescences de jour en jour. A ce même sujet, nous n’apprenons rien à personne en disant que l’intégrisme religieux est l’antichambre du terrorisme. En somme, nous l’avons déjà dit dans nos précédentes éditions, les forces de sécurité algériennes sont les seules à avoir réussi sans l’aide de personne, de vaincre ce terrorisme aveugle sur le terrain. Nous le redirons aujourd’hui et nous le répéteront encore autant de fois que nécessaire, que l’éradication du terrorisme ne pourrait se faire qu’à partir de ces racines et que malheureusement, ce n’est pas encore le cas.

Terrorisme (Algérie) : Les facteurs à l’origine de ce fléau sont toujours intacts

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires