Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 21:18
Terrorisme : "Djihadistes" vous vous trompez d’ennemi

Lire l'article sur le journal "La Nouvelle République " Page 06 :

http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2015-11-24/lnr.pdf

Des crimes et des massacres les plus abjects et barbares et des plus odieux sont commises au nom de l’islam, déformant ainsi le sens du concept du «Djihad». Pourtant le véritable «Djihad» consiste à lutter contre la pauvreté, l’ignorance, le racisme, la xénophobie, l’intégrisme, les maladies etc et qui sont les pires ennemis de l’être humain.

Bien entendu le «Djihad» que nous évoquions veut dire combattre ces fléaux qui sont les sources de malheur de l’être humain, loin de toute forme de violence. Malheureusement, ces individus qui se sont donnés le qualificatif de « Djihadistes» ont été induits en erreur par leurs commanditaires. Ces terroristes à l’origine de ces massacres macabres ne savent encore pas qu’ils se trompent d’ennemis. Recrutés dans les rangs des groupes armés, ces individus recevaient un endoctrinement idéologique, religieux et politique avant de passer à l’acte, assassinant des innocents par la manière la plus atroce. Le recrutement et l’embrigadement des «Djihadistes» débutent dans la majorité du temps au niveau des mosquées contrôlés par les intégristes et par la mouvance Salafiste. Il est de même pour certains lieux vides reconvertis en salle de prières «Moussalates» ouverts dans des divers quartiers, pour permettre aux riverains d’accomplir les 05 prières de la journée. La sélection des futurs combattants islamistes plus connus de «Djihadistes», se fait également dans des quartiers surpeuplés des villes et même au niveau des prisons. Dans certains pénitenciers, les recruteurs islamistes incarcérés pour des différentes raisons ont même formulés des demandes, réclamant des salles vides, pour accomplir la prière collectivement. Cet état de fait leur permet de réunir les détenus pour accomplir les prières alors que l’objectif réel et essentiel était, la sélection, l’endoctrinement et le recrutement des futurs « Djihadistes» au profit des groupes armés islamistes. L’endoctrinement des futurs combattants islamistes s’intensifient après l’achèvement des peines par les détenus. C’est un véritable «Lavage de cerveau» que font l’objet lesdits «Djihadistes», les rendant capable d’exécuter même leurs propres parents, si toutefois des instructions émanent des «émirs» de leurs organisations leurs soient données. « Je vous aime maman mais j’aime «Allah» mieux que toi». Telle est la réponse de l’un des quatre terroristes du Groupe Islamique Armé (GIA) à sa maman qui lui a demandé de se rendre, lors du détournement de l’Airbus A300, d’Air-France un certain 24 Décembre 1994, à l’aéroport international d’Alger. Pendant leur endoctrinement, ils leurs ferait apprendre que n’importe quelle personne et ce quelle que soit ses origines et qui ne partage pas leur désastreuse idéologie est considérée comme l’ennemi N°1 de l’islam. Cet ennemi sera alors une cible privilégiée et potentielle pour les «Djihadistes» qui devrait être abattu pour se rapprocher selon eux, d’Allah. Le deuxième ennemi de ces fanatiques est la personne Arabe non pratiquante, le musulman qui rejette leurs idées et les Athées. Ils seront accusés alors d’Apostats et devraient également d’être éliminés par les «Djihadistes». Le fait d’être Musulman ne suffirait pas pour se mettre à l’abri des «Djihadistes». Un musulman Sunnites est un ennemi des Islamistes Chiites et vice-versa. Enfin, les autres ennemis de ces «Djihadistes» sont les individus qui pratiquent des religions autres que l’Islam et les athées. L’élimination par n’importe quel moyen des ennemis évoqués plus haut demeure la mission de ceux qui se sont autoproclamés «Combattants-d ‘Allah». Cet état de fait leur permet selon eux d’atteindre leur principal objectif à savoir : L’instauration d’un état Islamique dans les quatre coins du monde. La mort ne fait pas peur auxdits «Djihadistes», bien au contraire, ils la recherche pour décrocher la qualité de «Martyrs» comme ils leurs a été enseignés par leurs endoctrineurs. « En tuant vos ennemis qui sont également les ennemis du Bon Dieu, vous seriez récompensé par Allah qui vous permettra d’obtenir une place au paradis. La haut vous aurez une vie meilleure aux côtés des «Hor El Aïn» les belles femmes que personne n’a touchée», leur a-t-il expliqué. Ce n’est pas le cas de vos victimes qui dès leurs morts, elles seront jetées en enfer, selon les mêmes chefs spirituels-islamistes et «Emirs» des organisations terroristes. Pourtant, jusqu’à preuve du contraire, le Bon Dieu et depuis la disparition de l’époque des prophètes n’a jamais mandaté quelqu’un pour le représenter, agir ou sévir en son nom. Contrairement aux ennemis enseignés par les endoctrineurs aux «Djihadistes», le véritable « Djihad» devrait être consacré aux problèmes et aux difficultés de la vie entre autre la pauvreté, les maladies etc. En ce qui concerne, les êtres humains qui vivent sur la terre, ils sont tous égaux, frères et sœurs et ce, quel que soit leurs origines, couleur de peau ou leurs appartenances religieuses. Que ce soit Musulman, Chrétien, juifs, Catholique, Bouddhiste, Athées ou autres, nous sommes avant tout tous, des êtres humains et contraints à vivre ensemble. Il suffit simplement de remonter le temps pour constater que la création des êtres humains a été procréée à partir d’Adam et d’Eve avant que les peuples ne se propagent à travers le monde entier. Donc, vivons ensemble sur cette terre et laissons le reste pour «L’après-vie» dont nul ne sait qui devrait se passer et qui avait tort et qui avait raison.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires