Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 19:15
Démission des membres du bureau du PEP : Naïma Salhi dément !

Lire l'article en PDF sur le journal "La Nouvelle République" page "Echos" :

Dans un communiqué adressé à notre rédaction, les membres du bureau du Parti de l’équité de Constantine ont annoncé leur démission du mouvement dirigé par Mme Naïma Salhi. En réplique, la responsable du PEP dément et menace de porter plainte contre le secrétaire du wilaya de Constantine.
Dans le même communiqué dont des copies ont envoyés au premier chef de l’exécutif et au chef de sûreté de wilaya de Constantine, les treize signataires du document ont indiqué qu’ils ont décidé de quitter le mouvement dirigé par Mme Naïma Salhi, qualifiant la situation au niveau du parti de désastreuse. «Notre démission est irrévocable», ont ajouté les mêmes signataires, expliquant qu’ils ont déployé des efforts considérables au sein du parti. Ces derniers ont fait savoir qu’ils étaient contraints de démissionner à cause de la mise en écart des cadres du mouvement,de la gestion unilatérale du parti par Mme la présidente, les décisions prises en faveur du pouvoir et quelquefois contre le parti et enfin les déclarations de cette dernière en vue de se rapprocher du pouvoir. Afin d’en savoir plus à ce sujet, nous avons pris attache avec les dirigeants du parti à Alger. Djilali Ferhat, en sa qualité de membre du bureau national et membre fondateur du parti, a indiqué que l’information faisant état de la démission des membres du bureau de Constantine est un « non-événement». «Sur l’ensemble des signataires du document, seul Samir Djaghri, chef de bureau, est pour nous démissionnaire. En ce qui concerne les autres, je vous informe qu’ils ne font pas partie du bureau pour qu’ils démissionnent», dira-t-il. Notre interlocuteur n’a pas manqué de nous lire une liste selon lui comportant plusieurs membres du bureau du parti de Constantine mais sans les signataires du document portant démission de 13 autres personnes se revendiquant également des membres du mouvement dirigé par Mme Naïma Salhi. Celle-ci, par le biais d’un communiqué, a apporté un démenti au communiqué du secrétaire de wilaya de Constantine, l’accusant d’avoir introduit des noms de personnes non membres du bureau de son parti. A ce sujet, la présidente du PEP n’a manqué d’ajouter que la direction du parti envisage de porter plainte à l’encontre du premier responsable du bureau de son parti à Constantine.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires