Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 19:17
L’aviation Américaine bombarde un camp des  «Djihadistes» à Sabrata (Libye)  Une cinquantaine de terroristes éliminés

Des avions Américaines ont bombardé /un camp «Djihadistes» situé à Sabrata, tuant au moins 50 terroristes de différentes nationalités, selon un premier bilan.

Photo : Des « Djihadistes» de l’état Islamique en Libye.

Intervenant à ce sujet, des responsables Libyens ont indiqué qu’au moins 40 individus ont été tués ce vendredi dans un raid aérien contre un immeuble abritant des membres du groupe Etat islamique (EI) en Libye. Quelques minutes plus tard, Washington a confirmé l’information affirmant avoir ciblé un camp de l'organisation djihadiste. Selon des sources dignes de foi, le bâtiment qui a été visée vers les coups de 3h du matin est situé à 70 Km de la capitale Libyenne. La même source ajoute que le bombardement a fait une cinquantaine de morts et toutes les victimes se trouvaient à l'intérieur. Un responsable Libyen a ajouté à la presse que la majorité des «Djihadistes» éliminés étaient d’origine Tunisienne, membres de l’état islamique «Daech». Aucune source officielle Libyenne n’a donné des détails sur ce raid. Cependant un responsable américain a affirmé que des avions de combat américains avaient bombardé un camp d'entraînement de l'EI et une cible de "haute valeur". "La frappe a été très précise, touchant seulement la maison", a souligné de son côté un responsable du gouvernement parallèle installé à Tripoli. Ce bâtiment avait deux étages et une réunion de membres présumés de l'EI s'y tenait probablement au moment du raid, a dit un membre du conseil militaire de Sabrata qui a requis l'anonymat. Selon M. Dawadi, l'un des blessés interrogés par les forces de sécurité "a raconté être venu dans cet endroit avec d'autres personnes pour s'entraîner au combat et que le groupe qui les avait emmené à Sabrata leur avait bandé les yeux pendant tout le trajet". Le New York Times, citant un responsable occidental non identifié, a affirmé que le raid avait été mené contre un camp de l'EI où se trouvait Nourredine Chouchane, un haut responsable tunisien du groupe lié à deux attentats sanglants l'année dernière en Tunisie. C'est la première fois qu'un tel raid aérien vise la ville de Sabrata contrôlée par la coalition des milices de Fajr Libya qui s'est emparée en août 2014 de Tripoli et de plusieurs autres régions, poussant les autorités reconnues internationalement à s'exiler dans l'Est. L'EI s'est implanté en Libye en profitant du chaos dans lequel est plongé le pays depuis qu'une révolte a chassé du pouvoir en 2011 le dictateur Mouammar Kadhafi. Les autorités tunisiennes avaient affirmé que les djihadistes auteurs de plusieurs attaques en Tunisie, pays voisin de la Libye, s'étaient entraînés dans des camps à Sabrata. Hier encore, les informations au sujet de ce bombardement sont contradictoires. Si certains parlent de l’organisation « Fajr Libya» qui a été visée, d’autres indique que ce sont des membres de l’état islamique «Daech». De toute manière que ce soit les uns où les autres, il n’y a pas de différence, les deux organisations partagent la même idéologie, la même barbarie mais avec des appellations différentes. Enfin ?, ce «Raid» annonce-t-il le début d’une intervention étrangère en Libye ? Attendons pour voir.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires