Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 19:20
Victime de la politique de son pouvoir :  La Turquie se dirige vers le «Chaos» !

Au moins 40 personnes ont été tués et des dizaines de blessés dans un double attentat perpétré au cœur même de la capitale Turque, Ankara. Ces attentats ne sont pas les premiers et ne seront pas certainement les derniers, c’est la Turquie qui plonge dans la violence, l’insécurité et qui se dirige vers la « Chaos».

Contrairement à l’Algérie et le Maroc qui ont a fait exception, plusieurs pays n’ont pas résisté au complot dudit «Printemps Arabe» et ont sombré dans la violence. Les soulèvements populaires par lesquels les peuples de ces pays ont été enduits en erreur, ont transformé leurs rêves en cauchemar. Au lieu de la démocratie et le «Paradis» qui leur a été promis, ces pauvres peuples ont obtenu la violence, la guerre et «L’enfer». La Turquie, ce grand pays du passé n’est plus celui que tout le monde connait avant l’année 1990. Comme ledit un certain proverbe bien connu : «Qui sème le vent, récolte la tempête». Comme fut en Algérie, une vague d’attentat et d’assassinat a ciblé des intellectuels, hauts cadres militaires et des journalistes. Les auteurs de ces tueries ne sont autres que des groupes islamistes qui ont déclaré la guerre à ceux qui défendaient la Laïcité en Turquie. La violence et à les campagnes de propagande menées tambour ont réussi à convaincre une grande partie du peuple de ce pays à adhérer au projet désastreux de ce qui voulaient instaurer une «Dawla Islamiya» en Turquie. Profitant des élections municipales organisées au mois de Mars 1994, les islamistes ont mis le paquet, donnant une écrasante victoire au parti Refah Partisi. Comme fut pour le Front Islamique du Salut en Algérie, le même parti mené par le Premier Ministre islamiste Recep Tayyip Erdoğan a brandi l’emblème de l’islam, remportant au mois de décembre 1995, des élections législatives. Au mois de juin 1997, le parti islamiste a été poussé vers la porte par les militaires et la pression de la société civile. Après de hauts et des bas, Recep Tayeb Erdogan qui a été « Chassé» par la porte est revenu par la fenêtre à la tête du parti AKP et revient au pouvoir le 3 Novembre 2002. Depuis, c’est la Turquie qui commence à basculer vers l’intégrisme et la violence Islamiste. La Turquie sous le costume islamiste a perdu tout d’abord toute ses chances et tout espoir de se voir un jour parmi l’Europe. Ne s’arrêtant pas là, le pouvoir islamiste en Turquie a participé à la destruction de Libye avant de se tourner vers la Syrie. Des milliers de terroristes venant presque des quatre coins du monde ont été formés sur les territoires de la Turquie avant qu’ils ne soient acheminés vers la Syrie et vers l’Irak. Plus grave encore, le pouvoir islamiste a ouvert des hostilités avec la Syrie, Irak, Iran et même avec la Russie. A ces hostilités s’ajoute la guerre que mène Ankara contre les Kurdes que ce soit en Turquie même ou les combattants qui se trouvent en Syrie et en Irak. Un autre danger pourrait également détruire le pays à savoir : Les groupes armés islamistes que ce soit de l’état Islamique ou des autres organisations. Le pouvoir de Turquie doit savoir que lorsqu’on fait rentrer un loup dans la bergerie, il faut s’attendre au pire et non pas à autre chose. En somme, la Turquie cette grande puissance du monde d’antan, n’existe plus. Victime de son pouvoir, le pays gouverné par un pouvoir islamiste se dirige vers le «Chaos», selon les politologues.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires