Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 23:03
Algérie (Oum El Bouaghi) : Décès de deux parturientes

Lire l'article en PDF sur le journal "La Nouvelle République" page 09 :

http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2016-04-12/lnr.pdf

Le décès de deux jeunes femmes durant leur accouchement dans une clinique à Aïn M’lila, wilaya d’Oum-El Bouaghi, a suscité le mécontentement et la colère des parents et proches des disparues. Ces derniers dénoncent la mauvaise prise en charge des patientes, pointent du doigt le personnel paramédical et les sages-femmes, les accusant de négligence et d’être à l’origine du décès de deux jeunes femmes.

Dans une déclaration à la presse, le parent d’une femme décédée n’a pas mâché ses mots et accuse l’une des sages-femmes. «Nous avons des témoignages indiquant que l’accouchement s’est fait normalement. C’est la chute du bébé des mains de la sage sage-femme qui a provoqué son décès.» Et de poursuivre : «La maman qui a été immédiatement informée du décès de son bébé a fait un choc émotionnel avant de faire une obnubilation et depuis, elle ne s’est pas réveillée.» Nos tentatives visant à avoir la version des responsables de la clinique et les sages-femmes sont restées malheureusement vaines. Choqués par le décès des deux femmes, les parents et proches des défuntes et plusieurs citoyens ont organisé un sit-in devant la clinique en question, réclamant sa fermeture définitive. Les parents des deux jeune femmes ont ajouté qu’ils n’excluent pas des poursuites judiciaires contre la clinique. Le directeur de la santé de la wilaya d’Oum El Bouaghi, avec qui nous avons pris attache, a rejeté ces accusations et trouve la réaction des parents des défuntes tout à fait légitime. Le directeur de la santé a ajouté que l’une des femmes enceintes aurait fait une hémorragie interne alors que la seconde est morte d’une embolie pulmonaire. «Nous avons fait des inspections au niveau de la clinique, il n’y avait pas eu de négligence», a indiqué le DSP d’Oum El Bouaghi. Ce dernier devait ajouter que le décès des deux mamans est selon lui tout à fait naturelle. Signalons que la semaine dernière, c’est une jeune femme de 34 ans et ses jumeaux qui sont décédés à Khenchela à la suite de l’accouchement

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires