Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 19:23
Madani Mezrag   : Quand les terroristes deviennent des «VIP»

Lire l'article en PDF sur le journal "La Nouvelle République Page 04:

incroyable mais vrai ! Madani Mezrag, le criminel et l’émir de l’Armée islamique du salut (AIS), a été invité à un forum en Jordanie pour discuter de la lutte contre l’extrémisme islamiste. Les victimes de ce criminel auraient certainement fait plusieurs tours au fond de leurs tombes.

Photo : Lisez bien sur la plaque, en langue Arabe «El Oustedh» Madani Mezrag. Traduction : Professeur ou Maître Madani Mezrag. En réalité sur la photo, nous reconnaissons Madani Mezrag, l’émir des terroristes de l’Armée Islamique du Salut «AIS».

En effet, après Abdelhakim Belhadj, le chef terroriste du groupe islamique combattant en Libye, le «tapis rouge» a été déroulé sous les pieds de Madani Mezrag, ex-émir de l’armée islamique du salut (AIS) bras armé de l’ex-parti dissous du front islamique du salut (FIS). Le sanguinaire, tenez-vous bien, a été sollicité pour participer au Forum mondial de la voie médiane organisé dans la capitale jordanienne Amman. Ce n’est pas la première fois qu’un chef terroriste est invité à prendre part à des forums et à des rencontres de haut niveau dans plusieurs capitales du monde dont les pays disent qu’ils voulaient lutter contre l’extrémisme islamiste. Qui pourrait oublier l’autre sanguinaire libyen et ancien chef djihadiste de l’Afghanistan, en l’occurrence Abdelhakim Belhadj alias Abu Abdallah Assadaq, qui a également sillonné plusieurs capitales et fut reçu en «grande pompe» par des hauts dirigeants des pays en question. Profitant de cette aubaine, l’émir de l’Armée islamique du salut a encore profité pour «gueuler», tirant à boulets rouges sur le pouvoir algérien. Comme à ses habitudes, l’émir terroriste de l’AIS a voulu montrer aux participants qu’il est le plus fort et qu’il s’est éclipsé volontairement ses derniers temps, en raison, selon lui, de la situation désastreuse dans le pays. «Je ne voulais pas ajouter du sel à la sauce déjà salée», a fait savoir Mezrag dans un entretien à la chaine CNN en arabe. Pourtant la place de ce «vaurien» à l’origine de plusieurs crimes est en prison est non pas dans les forums ou dans les salons. C’est lui-même qui a reconnu avoir assassiné plusieurs militaires dans les maquis de l’Est algérien, à Jijel, dans les années 1990. Donc, un assassin ne pourrait jamais être blanchi aussi facilement allant jusqu’à redevenir «VIP». Même les lois de clémence, à savoir la concorde civile et la réconciliation nationale ne pourraient pas toucher ce criminel. Ces lois sont claires, elles excluent toute personne ayant commis des crimes ou avoir participé à des attentats à l’aide de l’explosif. Aucune loi au monde ne pourrait blanchir un criminel notoire auteur des dizaines d’assassinats et à l’origine de massacres commis sur des milliers d’innocents. C’est le cas de ces criminels qui comme Mezrag ont assassiné des milliers d’Algériens sous la bannière du GIA, GSPC, Aqmi et autres groupes armés islamistes. Que les organisateurs de ces forums sachent que contrairement à eux, nous ne faisons pas de différence entre le GIA, AIS, et le GSPC d’hier et Aqmi, Mujao et Daech d’aujourd’hui. Pour nous, ce sont des groupes de criminels ayant la même idéologie, la même barbarie mais avec des appellations différentes. Enfin, Madani Mezrag qui a obtenu un passeport (on ne sait comment) a représenté l’Algérie au Forum mondial organisé en Jordanie. Cet état de fait n’a pas eu lieu officiellement, l’Algérie n’a pas mandaté ce mec à parler en son nom. Il devrait en principe être interdit de sortie, en raison de sa dangerosité pour le pays et pour le monde.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires