Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 02:23
Resources en eau (ADE) : Démission énigmatique du directeur général

Lire l'article en PDF sur le journal "La Nouvelle République" du 19 Juin 2016 :

http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2016-06-19/lnr.pdf

Onze mois seulement après sa nomination à la tête de la direction générale de l’Algérienne des eaux (ADE), Merah Zidane serait partant, ont indiqué des sources généralement bien informées. L’information première qui a circulé en fin de semaine a indiqué que le premier responsable de cette entreprise à l’échelle nationale aurait déposé sa démission pour des raisons inconnues.

Nous n’apprenons rien à personne que les démissions des responsables se comptent sur les bouts du doigt en Algérie. Que s’est-il passé pour que le directeur général de l’ADE le fait alors, lui qui connait le secteur par cœur et a été précédemment secrétaire général du ministère des Ressources en eau ? Le départ précipité du directeur général de l’ADE coïncide également avec la nomination d’un nouveau ministre.
Est-ce une simple coïncidence ou la venue d’Abdelkader Ouali est pour quelque chose ? Aucune information n’a filtré pour l’instant sur les raisons exactes du départ de Merah Zidane. Afin d’en savoir plus à ce sujet, nous avons pris attache avec la direction de l’Algérienne des eaux à Alger, en vain. Comme toujours, aucun cadre n’est en mesure de répondre à nos questions à ce sujet. «Nous avons entendu cette information mais nous ne pouvons pas confirmer pour l’instant», nous a indiqué un agent de l’Algérienne des eaux, sous couvert de l’anonymat. Il est de même pour les services du ministère des Ressources en eau, notamment le département de la communication.

Toutefois, l’éventuel départ énigmatique de Merah Zidane a donné lieu à plusieurs spéculations au sujet de son «divorce» avec l’ADE et onze mois seulement après son installation à la tête de cette entreprise. Cependant, l’absence des motifs officiels relatifs au départ du directeur général de l’Algérienne des eaux a profité à certains milieux de commenter à leur façon cet événement.
Des pressions émanent de personnalités extérieures au secteur de l’eau seraient à l’origine de la démission de patron de l’ADE, ont-ils fait savoir. Ces derniers ont ajouté que le directeur général de l’Algérienne des eaux qui s’apprêtait à mettre de l’ordre dans son secteur en procédant à un changement à la tête de certaines entreprises de gestion des eaux des wilayas aurait été «empêché» de le faire. Les mêmes sources indiquent que plusieurs directeurs n’ayant aucune vocation dans la gestion de l’eau se trouvent depuis plusieurs années à la tête des ADE des zones et des unités des wilayas.

On ajoute que malgré la situation désastreuse qui prévaut au niveau des établissements qu’ils dirigent, il est impossible de «toucher» aux directeurs en question. Nos interlocuteurs nous ont fait rappeler la fameuse annulation du projet de la réforme initiée par leministère relatif à l’Algérienne des eaux en 2014.
Ce projet a été retiré quelques jours seulement de son application en raison d’une histoire de nominations abusives de certains directeurs à la tête des zones des ADE. Toujours et selon les déclarations de certains cadres des ressources en eau, le remaniement qui devrait être opéré à la tête des entreprises de gestion d’eau a été également retiré.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires