Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 12:01
Algérie : Baigneurs, soyez prudents et vigilants !
Trente-trois personnes sont décédées par noyade depuis le 1er juin dans des plages, notamment celles interdites à la baignade, mais aussi dans des réserves d’eau, a indiqué, mardi, un communiqué de la Protection civile. Le même communiqué a jouté que plus de 4 400 personnes ont été sauvées de noyades. Les professionnels, les spécialistes et la Protection civile appellent à la prudence et à la vigilance

Parmi les victimes de la noyade, 11 personnes ont péri dans des plages, dont 9 au niveau des plages interdites à la baignade, a précisé la même source. Concernant les personnes noyées dans les réserves d’eau, les unités de secours ont enregistré le décès de 22 personnes dont 10 cas dans des mares d’eau et des retenues collinaires, 5 dans des barrages, 5 dans des piscines-bassins d’eau, 1 personne dans un oued et une autre dans un lac, révèle le communiqué. 4 479 autres personnes ont été secourues et sauvées de noyade dans des plages surveillées par les agents de la Protection civile. Ce bilan démontre que le nombre de victimes et d’interventions est en baisse par rapport à l’année passée. Pour rappel, en 2012, et durant la même période,145 personnes ont trouvé la mort par noyade au niveau des plages et des plans d'eau en Algérie. Toujours durant le mois de juin de l’année écoulée, 79 personnes ont péri en mer dans 14 wilayas côtières, dont 59 dans les plages non autorisées à la baignade, et 66 décès ont été enregistrés dans les barrages, les oueds et les mares d'eau. Au début de l’été de l’année passée, les éléments de la Protection civile ont sauvé de la noyade plus de 23 000 personnes à la suite de quelque 35 000 opérations d'intervention au niveau de plages et plans d'eau. Malgré cette baisse en matière de victimes, les estivants et, surtout, les baigneurs doivent toujours être prudents. La prévention demeure le premier moyen de protection contre les noyades. Les estivants doivent toujours se baigner en zone surveillée afin qu’ils soient secourus rapidement en cas de problème. Une fois sur la plage, il est recommandé aux baigneurs de respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade, soit drapeau vert signifie baignade surveillée et absence de danger particulier, drapeau jaune, baignade dangereuse mais surveillée et drapeau rouge, interdiction de se baigner. Selon des spécialistes en la matière, la consommation de boissons alcoolisées ou l’exposition prolongée au soleil ne sont pas toujours compatibles avec une baignade sûre. Ces derniers recommandent de ne pas se baigner si on ressent le moindre frisson ou trouble physique. Selon les recommandations de professionnels, il est plus difficile de nager en milieu naturel (mer, lac, rivière) qu’en piscine. «Il faudrait toujours prendre le soin de prévenir des parents, proches, amis ou accompagnateurs avant d’aller se baigner», indiquent nos interlocuteurs.Voici quelques conseils de spécialistes sur les baignades : entrer progressivement dans l’eau et prendre garde aux vagues, leur zone d’impact et la zone qui suit (communément appelée «machine à laver») étant dangereuses. En cas de danger, ne jamais chercher à lutter contre le courant et les vagues, car il y a risque d’épuisement. En cas de fatigue, il y a lieu de s’allonger sur le dos pour se reposer. Cette position permet de dégager les voies aériennes et de respirer normalement pour pouvoir appeler à l’aide. En piscine ou en mer, toujours rester avec les enfants quand ils jouent au bord de l’eau et se baigner en même temps qu’eux. S’ils ne savent pas nager, équipez-les de brassards adaptés à leur taille. Attention, les bouées et autres matelas pneumatiques ne protègent pas de la noyade. Les piscines privées en plein air doivent être équipées d’un dispositif de sécurité : barrière, couverture, abri de piscine ou alarme sonore. Ces dispositifs ne remplacent pas la surveillance active et permanente des enfants. Enfin, il y a lieu de déposer à côté de la piscine une perche et une bouée pour pouvoir intervenir rapidement en cas de danger ainsi qu’un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible en cas d’accident.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires