Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 20:24
Algérie : Clôture de la 22éme conférence régionale Africaine d’Interpole

La 22e conférence régionale africaine d’Interpol a pris fin à Oran par la validation des participants du plan stratégique 2014-2016. Dans son discours de clôture, le général-major Abdelghani Hamel a appelé les pays africains à conjuguer leurs efforts en matière de lutte contre la criminalité et le crime organisé, tant sur le plan technique qu’opérationnel, pour éradiquer ces fléaux.

.

Les participants à la 22e conférence régionale africaine d’Interpol ont validé un plan stratégique 2014-2016 prévoyant, entre autres, l’élargissement de l’utilisation du système de communication policière unique d’Interpol (I- 24/7), a annoncé le secrétariat de cette organisation internationale. Le plan stratégique prévoit d’aider les chefs de police de la région à détecter les nouvelles formes de criminalité, à identifier leurs auteurs et les combattre efficacement», souligne-t-on dans un communiqué de presse au terme de cette rencontre de trois jours. Les participants ont également appelé à «renforcer la sécurité aux frontières afin de soutenir la lutte antiterroriste en Afrique grâce aux outils et services opérationnels d’Interpol». Ils ont en outre encouragé les bureaux centraux nationaux (BCN) d’Interpol à enregistrer dans le système de l’organisation de gestion des données sur les armes illicites et leur traçage, des informations sur des armes à feu connues ayant été perdues, volées ou faisant l’objet de trafic ou de contrebande, a ajouté le communiqué. Intensifier la lutte contre le trafic de stupéfiants dans la région en incitant les BCN à communiquer les informations sur les trafiquants de drogue recherchés ou présumés afin de faciliter la détection et le démantèlement des réseaux criminels, ont été les autres recommandations citées dans ce document. Lors de son intervention, le général Hamel a indiqué qu’il est apparu que le continent africain est confronté aux mêmes menaces et formes de criminalité. «Nous sommes appelés à conjuguer davantage nos efforts, à accroître nos échanges et intensifier notre coopération policière sur les plans technique et opérationnel», indiqué M. Hamel à la clôture de la 22e conférence régionale africaine d’Interpol. A ce titre, M. Hamel a précisé que «la stratégie d’Interpol pour l’Afrique 2014-2016 et son plan d’actions peuvent constituer le référent approprié à même de répondre dans une large mesure aux préoccupations respectives de ces membres». Par ailleurs, il a considéré que l’adoption des recommandations relatives au système Interpol de gestion des données sur les armes illicites et leur traçage, l’intensification de la lutte contre le trafic illicite transnational de drogue et le renforcement de la sécurité aux frontières afin de soutenir la lutte antiterroriste ainsi que la mise en œuvre du règlement sur le traitement des données, «permettra d’améliorer les capacités d’action du corps de police en Afrique». Evoquant cette 22e conférence régionale africaine, le général-major Abdelghani Hamel a exprimé sa satisfaction quant à son bon déroulement, soulignant que «le nombre des pays africains participants et le haut degré des représentations peuvent être considérés comme les facteurs d’une parfaite réussite de la rencontre». «Cette réunion de trois jours, marquée par de discussions fructueuses a permis de faire le point sur la situation en matière de crime organisé dans le continent africain et d’apprécier les actions entreprises par l’organisation et d’échanger les expériences entre les pays membres», a-t-il indiqué, rappelant que l’Algérie a saisi cette opportunité «pour rendre profitable l’expérience de sa police à travers l’organisation d’une exposition reflétant ses différentes facettes et la présentation d’une exhibition illustrant la préparation et l’opérationnalité de nos forces de police dans de différentes situations». La 22e conférence régionale africaine d’Interpol a enregistré la participation de 40 pays africains, représentés notamment par 18 directeurs généraux de la sûreté. La présidente d’Interpol, Mireille Balestrazzi, son secrétaire général, Ronald K. Noble ont également pris part à cette conférence aux côtés du DGSN, le général major Abdelghani Hamel. Au terme des travaux de cette rencontre à Oran, le Congo a été désigné pour abriter la 23e conférence régionale africaine en fin 2015.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires