Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 00:58
Algérie : Deux morts dont un journaliste dans l’explosion d’une bombe

Deux morts et 02 blessés graves dont un journaliste, tel est le bilan de l’explosion d’une bombe au passage d’un véhicule dans la région de la daïra de Chéchar, distante de 50 Km, du chef-lieu de wilaya de Khenchela. Selon les premiers témoignages, le véhicule à bord duquel se trouvaient quatre personnes a sauté vers 2H du matin sur une bombe enfouie sous terre.

L’explosion a fait deux morts dont le journaliste du journal arabophone «El Bilad». Les deux autres passagers du véhicule furent gravement blessés et furent évacués dans un hôpital de la région. Le journaliste Toumi Amine travaillait avec le journal « El Biled» depuis quatre ans. La rédaction du journal avec qui nous avons pris attache a confirmé le décès du journaliste. En raison du week-end, nous n’avons pas réussi de connaitre les faits exacts de ce drame auprès des autorités civiles et militaires de la wilaya. Cette localité a été à plusieurs reprises le théâtre de plusieurs opérations terroristes perpétrées par les groupes armés islamistes, activant sur l’axe reliant Khenchela, Tébessa, El-Oued et Batna. Au mois d’aout de l’année précédente, un garde communale a été enlevé dans ces mêmes lieux par un groupe terroriste composé d’une douzaine d’islamiste. C’est au niveau de la même région «Chéchar que le directeur régional de Mobilis a été grièvement blessé à la suite de l’explosion d’une bombe. La malheureuse victime âgée à l’époque de 51 ans a perdu les deux jambes. Il était en en visite sur le site d'un relais de l'opérateur téléphonique, au lieudit Siar, à 20 km de la commune de Chechar, située au sud du chef-lieu de la wilaya de Khenchela. Deux autres cadres techniques de Mobilis, qui étaient en compagnie du directeur, ont été touchés par les éclats de la bombe. Durant la même année et à à Ouled Rechache situé à quelques kilomètre de chéchar, c’est un repenti qui fut assassiné par un groupe armé alors qu’il se trouvait dans son domicile à Ras El Ma. La victime a été criblée de balles au moment de la rupture du jeûne du dernier jour du mois de ramadhan. Son épouse a été également blessée, lors de la fusillade. Les frontières de Chéchar et surtout du sud des Ouled Rechache en passant par El-Méita sont souvent utilisés par les groupes terroristes. Ces derniers traversent ces régions à la limite des frontières de la wilaya de Khenchela pour se rendre à Tebessa, El-Oued et Batna. Lors de leurs déplacements et pour échapper à la vigilance des militaires, les terroristes se scindent en petit groupe de 3 à 4 éléments avec toujours un éclaireur en pointe. Malgré ces ruses et ces tactiques, les criminels islamistes tombent fréquemment dans des pièges tendus par les forces de sécurité. En somme, au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons que des forces combinés ont entrepris un ratissage dans le lieu où l’explosion a eu lieu l’explosion de la bombe qui jusqu’ici a fait deux morts et deux blessés graves.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires