Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 17:16


Dans le cadre de la lutte antiterroriste plusieurs groupes islamistes a été appréhendés par la police Espagnole durant ces derniers mois . Les individus arrêtés auraient couvert des terroristes impliqués dans les attentats du 11 mars 2004 à Madrid. Selon des sources médiatiques, les personnes mis en cause  seraient tous d’origine Marocaine. L’information a été confirmée par les services du Ministère de l'intérieur Espagnol. L’opération des arrestations a été  effectuée en Catalogne (nord-est), à Madrid et en Andalousie (sud). Selon le communiqué de Ministère de l’intérieur les individus interpellés sont soupçonnés "d'avoir couvert et aidé à fuir" cinq des personnes "impliquées dans les attentats islamistes du 11 mars" 2004 à Madrid qui ont fait 194 morts. Cette opération, menée par la police nationale espagnole, est dirigée par le juge Baltasar Garzon de l'Audience nationale, le tribunal antiterroriste espagnol a indiqué une source judiciaire. La même source a ajouté que l’opération intervient dans le cadre d'une enquête ouverte en 2005, qui avait permis le démantèlement en Espagne d'une "structure terroriste qui s'occupait d'endoctriner, de recruter, de financer et d'envoyer des terroristes en Irak, avec pour mission de perpétrer des actions terroristes. Toujours et dans le cadre de la lutte antiterroriste, le  31 octobre 2007, l'Audience nationale avait condamné 21 des 28 accusés des attentats contre des trains de banlieue de Madrid, le pire carnage terroriste jamais commis en Espagne, dont trois à des peines record de 40.000 ans de prison, limitées dans la pratique à 40 ans chacun. Plusieurs opérations policières avaient déjà été menées ces derniers mois en Espagne dans les milieux islamistes, particulièrement en Catalogne. Au début de l'année, la garde civile avait démantelé un groupe d'islamistes radicaux, majoritairement pakistanais, soupçonnés de préparer un attentat à Barcelone. Dans le mois de juin passé, huit islamistes d’origines algériennes  avaient été arrêtés à Barcelone. Malgré les diverses arrestations opérées par la police, l’Espagne demeure toujours la cible des terroristes liées à l’organisation d’Al-Qaïda. Ainsi aprés l'Algérie, le Maroc, l'Egypte, la Syrie, la France, l'Espagne et la Grande Bretagne, le terrorisme islamiste est aujourd'huit un "tsumani" qui n'a pas de frontiére. La lutte antiterroriste n'aurait pas de résultat sans l'éradication totale de ce fléau à partir de ces racines.

Daniel Pearl

Partager cet article

Repost 0
hakkar abderrahmane
commenter cet article

commentaires