Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 22:30

UNE BASE PÉTROLIÈRE SITUÉE DANS LA RÉGION DE TIGUENTOURINE, WILAYA D’ILLIZI, A ÉTÉ HIER LA CIBLE D’UNE ATTAQUE TERRORISTE. L’ATTAQUE AURAIT FAIT UN MORT ET 6 BLESSÉS. CINQ RESSORTISSANTS ÉTRANGERS AURAIENT ÉTÉ ENLEVÉS PAR LES ASSAILLANTS. LES DERNIÈRES INFORMATIONS INDIQUENT QUE LE GROUPE ARMÉ AUTEUR DE L’ATTAQUE SERAIT LOCALISÉ ET ENCERCLÉ PAR DES UNITÉS DES FORCES DE SÉCURITÉ. 

 

Photo : Mohktar Ben Mokhtar, (Belaouar) ex-émir de l’Armée islamique du salut (AIS) Algérie. Il passe par le GSPC avant de combattre sous la banière de l'actuelle AQMI. 

Des sources officielles algériennes ont confirmé l’attaque, précisant qu’un groupe armé a attaqué le site pétrolier à l’aube. L’attaque de la base située à 40 km d’In Amenas a fait un mort (un agent de sécurité) et 7 blessés dont 2 de nationalité étrangère, qui ont été évacués vers l’hôpital d’In-Amenas, a précisé la même source. L’information faisant la prise d’otage d’étranger par le commando auteur de l’attaque n’a pas été confirmée par la source officielle. Selon des sources concordantes, l’attaque terroriste s’est produite dans une base de vie entre une base pétrolière exploitée par Sonatrach et des entreprises étrangères. Le groupe pétrolier britannique BP a confirmé qu'un «incident dans le domaine de la sécurité» avait eu lieu hier, mercredi matin mais sans donner de précision. Nous confirmons qu’un incident lié à la sécurité a eu lieu ce mercredi matin sur le gisement gazier d’In Amenas dans le centre-est de l’Algérie près de la frontière avec la Libye, à environ 1 300 kilomètres d’Alger, a indiqué le groupe dans un communiqué. Au fil des heures, des sources contradictoires parlent d’enlèvement de 5 étrangers, un Français et 4 Japonais. L’Etat irlandais a indiqué qu’un de ses ressortissants figure parmi les personnes enlevées. Quelques minutes plus tard, un communiqué qui serait signé par un responsable d’Al-Qaïda a revendiqué l’attaque par des combattants relevant d’une brigade «Al Mouwekioune bi dem» (Ceux qui signent par le sang). Ce mouvement terroriste a été créé récemment par Mohktar Ben Mokhtar, (Belaouar) ex-émir de l’Armée islamique du salut, bras armé du Front islamique du salut dissous (FIS). Il a combattu en Afghanistan et dans les rangs du GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) actuel Al-Qaïda ( (Aqmi au Maghreb islamique). Dans une déclaration à l’agence France presse, un individu qui s’est présenté comme un élément d’Al-Qaïda a revendiqué au nom de l’organisation l’attaque du site pétrolier British Petroleum (BP) dans le sud de l’Algérie. «Nous sommes des membres combattants d’Al-Qaïda venus du nord du Mali», a-il-déclaré. Il faudrait être prudent avec cette information téléphonique donnée par un individu qui se revendique de la nébuleuse organisation terroriste. Personne ne pourrait confirmer si le groupe terroriste est venu du nord du Mali, de la Libye où les éléments étaient déjà en terre algérienne. Des sources médiatiques algériennes et étrangères ont indiqué qu’un groupe islamiste avait attaqué ce site et pris en otage plusieurs de ses employés, notamment de nationalités britannique, norvégienne et japonaise. Sur un site mauritanien, l’opération terroriste a été baptisée au nom de «Abderrahime El Mourtani», Teib Ould Sidi de son vrai nom, un ancien collaborateur de Khaled Abou Abass, chef de la katiba chef de la Katibat El Moulathamoune (la phalange des enturbannés) opérant dans le nord du Mali. Mokhtar Belmokhtar est connu pour les enlèvements de nombreux touristes occidentaux en 2003 en Algérie. Le 24 décembre 2007, il est responsable du meurtre de 4 français en Mauritanie près d'Aleg qui entraînera l'annulation du Paris-Dakar en 2008. En décembre 2008, il était également à l’origine de l’enlèvement de deux diplomates canadiens liés aux Nations unies au Niger. Au mois de janvier 2009 et 2011, deux Suisses, un Britannique, une Allemande ont été également Kidnappés par le même groupe de Belmokhtar. Enfin en janvier 2011, deux Français ont été kidnappés au Niger par le même groupe à Niamey au Niger. Le chef terroriste Mokhtar Belmokhtar Bel Laouar (Le borgne) a été jugé à plusieurs reprises et condamné par contumace par les tribunaux algériens. Au mois de mars 2008, il a été condamné à mort pour le meurtre, en février 2006, de treize douaniers par le tribunal de Ghardaïa. Concernant l’attaque de la base de vie du groupe pétrolier BP, commise hier matin, une information réconfortante est tombée indiquant que le groupe armé auteur de l’attaque serait localisé et encerclé à 50 km d’In Amenas. Au moment où nous mettons sous presse une confusion totale règne autour de cette opération terroriste et les informations sont convergentes sur le nombre des victimes et sur les éventuels otages. Nous y reviendrons.

 

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires