Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 21:46

Les services de police de la wilaya de Batna ont mis un dispositif spécial pour le mois de Ramadhan et la période estivale. Des moyens humains et matériels ont été mobilisés pour assurer la sécurité des citoyens au cours de ce mois sacré et durant ces vacances d’été.

 

police batna.jpg

 

En application des directives de la direction générale de la Sûreté nationale, les services de police de la wilaya de Batna ont mis en place un plan d’action spécial pour lutter contre la violence urbaine, la délinquance et l’usage de stupéfiants. Des instructions fermes ont été données par Kaddour Bencherif Mohamed, chef de la sûreté de wilaya pour intensifier le contrôle et la surveillance des lieux pour sécuriser les citoyens. Des patrouilles sillonnent de jour comme de nuit, les endroits et les quartiers suspects à travers l’ensemble du territoire de la wilaya. Cet état de fait a été apprécié par les citoyens du chef-lieu de wilaya, indiquant qu’ils se sentent en sécurité et souhaitent que ces opérations policières continuent de façon régulière. Depuis son installation à la tête de la sûreté de la wilaya Batna, Kaddour Bencherif Mohammed n’a ménagé aucun effort pour assurer la sécurité des citoyens et rétablir l’ordre public, nous a indiqué un élu. Notre interlocuteur a ajouté que les familles veillent parfois jusqu’à l’aube, sans qu’elles ne soient inquiétées. Ces derniers jours, les citoyens, après avoir assisté au festival de Timgad, regagnent leurs foyers à des heures tardives de la nuit. Aucun fait ou événements grave n’a été signalé, les forces de police veillent au grain. Des descentes de police inopinées sont effectuées régulièrement dans plusieurs quartiers de la ville qui se sont soldées par la saisie de plusieurs armes blanches chez des délinquants. Depuis la mise en place de dispositif, plusieurs délinquants ont été interpellés, des quantités de kif et de comprimes psychotropes récupérés. Le plus important est que les forces de police ont procédé à un travail de proximité remarquable. De simples citoyens, des comités de quartier et des associations collaborent de façon régulière avec les services de police, chose qui a permis à la capitale des Aurès de retrouver sa tranquillité et sa sérénité. Dans le passé, la population du chef-lieu de wilaya et des autres daïras a beaucoup souffert des affres du terrorisme. A l’instar de certaines régions du pays, les citoyens ne pouvaient même pas prendre la route après 16h de l’après-midi. Cette époque n’est qu’un mauvais souvenir, la région a retrouvé sa quiétude, et ce, grâce aux sacrifices des forces de sécurité et des citoyens intègres.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires