Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 17:31

La véritable lutte antiterroriste passe par le démantèlement des éléments appartenant aux réseaux dormant activant dans les villes et au milieu des populations. Ainsi, agissant sur renseignement les forces de sécurité ont réussi à mettre hors d’état de nuire une cellule composée de 12 Islamistes appartenant à un réseau de soutien aux groupes armés activant dans la région de Khenchela, Tébessa et El-Oued.

anp-biskra.jpg

Les personnes interpellées au nombre de 12 sont tous d’une même tribu activant à Guentis situé à 70km du chef lieu de Wilaya Khenchela.   C’est grâce à des renseignements parvenus aux services de sécurité indiquant le ravitaillement des groupes armés, par ces individus que les arrestations ont été opérées. Selon des sources prés du dossier, ces mêmes personnes fournissent aux groupes terroristes des informations sur les activités des forces de sécurité et des citoyens hostiles à l’islamisme. Les mêmes sources indiquent que la cellule démantelée est liée au groupe terroriste « Katibate Al ahwel », dont l’émir n’est que le sanguinaire Khadraoui. Cet individu handicapé  (amputé d’une jambe) a été condamné à mort à deux reprises par la cour criminelle mais demeure activement recherché par les forces de sécurité. Ce groupe armé est à l’origine de l’assassinat de 05 personnes dans un mariage à Ain Ghrab et également l’attentat qui a couté la vie à quatre personnes au mois de juillet dernier à Boudoukhane dans la wilaya de khenchela. Par ailleurs nous apprenons qu’une bombe enfouie sur la route par des groupes Islamistes a explosé au passage d’une patrouille de l’A.N.P dans la région de Siar, daïra de Chéchar, wilaya de Khenchela.  L’engin qui a été actionné à distance par les sanguinaires a légèrement atteint quatre militaire alors qu’un cinquième a été sérieusement blessé. Les victimes ont été évacuées aux urgences de l’hôpital militaire de Constantine. Un ratissage a été entamé par les forces de sécurité pour retrouver les criminels.

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires