Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 20:53

L’émission organisée jeudi soir par l’ENTV au sujet des événements qui ont secoué les pays Arabes a laissée perplexe les fidèles de la chaine qui ont suivi le débat. Sur le plateau de la chaine et a travers ses écrans, l’ENTV s’est adonné à une véritable propagande par laquelle, l’apologie a été faite aux révolutions qui ont soufflé sur les pays arabes. Les invités de la chaîne trouvent que les révoltes sont légitimes et que c’est le seul moyen de mettre fin aux régimes des dictateurs, ont-ils expliqués.

a3.jpg

En effet, les téléspectateurs n’ont pas cru à leurs yeux et ont tenu à vérifier à plusieurs reprises s’ils sont bel et bien branchés sur l’ENTV et n’ont pas sur Al-jazzera ou Al-Arabia. L’ENTV a permis à des invités bien choisis pour la circonstance d’inciter les peuples des pays qui n’ont pas encore été touchés par ces insurrections de se révolter et de faire de même. Les pays qui ont connu des révolutions sont sur le bon chemin, il suffit simplement qu’on donne du temps aux nouveaux responsables, ont-ils indiqués. Les déclarations des invités sont contradictoires avec les responsables et les citoyens de ces pays qui craignent l’explosion et une guerre civile très proche. Invité par le journaliste de la chaine à donner son avis sur le dit «printemps arabe », Mohamed Laagab a surpris plus d’un, indiquant que les dirigeants Arabes ont sucé le sang des peuples et que le changement apporté par l’insurrection, la violence et l’effusion de sang est tout a fait logique. Ce dernier n’a pas manqué de déclarer que grâce à ses révolutions, la Tunisie, la Libye, l’Egypte sont gouvernés par des pouvoirs légitimes, choisis par les peuples, selon lui. Un autre invité qui représente un journal Arabophone a indiqué que les soulèvements sont les seuls moyens de se débarrasser des pouvoirs en place dans les pays Arabes, les accusant des pires des mots. Les interventions des deux invités de la «3» a suscité la colère et l’indignation de M. Khaled Amar qui à partir de Abou Dubaï a demandé aux deux personnes présent à Alger d’arrêter d’inciter les peuples à la violence en jetant de l’huile sur du feu. M. Khaled Amar a répliqué aux propos tenus par les invités, déclarant qu’ils sont non seulement irresponsables mais plus que dangereux. « De quel légitimité vous parlez lorsque des avions de guerre bombardent des peuples arabes et lorsque le sang coule à flot entre des frères d’un même pays pour arriver au pouvoir par la force». a indiqué M. Khaled. Le changement devrait se faire par les urnes est non pas par le sang et par la violence, car cela est un coup d’état, a ajouté M. Khaled Amar. Les chefs d’états et les régimes qui ont été renversés par le biais de la rébellion et par la violence demeurent aux yeux de la loi victimes et restent légitimes jusqu’à preuve du contraire, a-t-il indiqué. « Même si vous dites qu’ils sont arrivés au pouvoir par le truquage des élections, ils ont été élus par les urnes». C’est par les voix des électeurs qu’ils pourraient être destitués et c’est au peuple et aux observateurs internationaux qui veilleront à l’organisation des élections libres et indépendantes, a-t-il-conclu. En somme, la chaîne de l’état qui fait de l’apologie à la rébellion et à la violence, c’est une première dans l’histoire des médias étatiques.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires