Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 21:33
S’adressant aux participantes aux travaux du Haut Conseil de l’organisation de la femme arabe, le chef de l’Etat a appelé les pouvoirs publics à poursuivre leurs efforts et à investir dans toutes les potentialités, se félicitant des acquis réalisés par la femme algérienne.
 

bouteflika 22 fevrier.jpg

 

«Les pouvoirs publics sont conviés à poursuivre leurs efforts et à investir dans toutes les potentialités pour l’édification d’une société équilibrée, loin de toute discrimination et marginalisation», a souligné le président Bouteflika dans un message aux participantes aux travaux du Haut conseil de l’Organisation de la femme arabe (OFA), lu en son nom par le secrétaire général de la présidence de la République, Habba El-Okbi. Le président Bouteflika a également noté avec satisfaction les acquis réalisés par la femme algérienne dans divers domaines, en témoignent, a-t-il dit, «sa présence dans tous les cycles d’enseignement et sa participation aux différents secteurs d’activité, à la faveur des multiples opportunités d’autonomisation et des divers programmes basés sur le principe de parité effective homme-femme». «L’Algérie, qui s’est engagée dans la consolidation du processus démocratique et la promotion des droits de l’Homme, place les droits de la femme au centre des préoccupations et des politiques nationales ambitieuses», a affirmé le chef de l’Etat. «C’est dans ce contexte que nous avons procédé à des réformes législatives et structurelles profondes qui ont touché notamment le régime électoral, le secteur de l’Information, les partis et les associations de la société civile, lesquelles réformes viennent parachever celles réalisées auparavant, à savoir la réforme des structures de l’Etat, de la Justice, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur», a ajouté le président Bouteflika. «Ces réformes n’ont pas exclu la femme car, au-delà de la prise en charge de ses droits de citoyenne, l’Algérie a intégré dans sa Constitution une nouvelle disposition qui incite l’Etat à promouvoir les droits politiques de la femme en élargissant le champ de sa représentation au sein des Assemblées élues», a précisé le chef de l’Etat dans son message.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires