Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 17:45

" Si vos intentions sont bonnes, vos actions sont religieusement sans valeurs. Nous lançons un appel à l’ensemble des groupes armés de déposer les armes et de se rendre car nos divergences profitent aux juifs et aux chrétiens ".  Nous avons donnés ici deux phrases, par lesquelles, les chefs terroristes-repentis veulent convaincre le reste de leurs acolytes à se rendre. Cette initiative est vraiment encourageante malheureusement elle arrive avec "Dix Huit Ans" de retard.HATAB.jpg

Pendant ces longues années, des milliers d’innocents ont été massacrés et égorgés sans que les « bienfaiteurs » d’aujourd’hui ne bougent le petit doigt. Pendant ces dix huit ans, des milliers de jeunes ont été endoctrinés, recruter et envoyés vers les maquis. Pendant cette longue période des centaines de jeunes filles, de femmes et même de mères de  familles ont été enlevées, violées et assassinées. Enfin, durant ces dix huit années, des bébés et des enfants ont été égorgés et des milliers de familles ont été endeuillées. Hélas, votre appel Messieurs les « bienfaiteurs » est en retard non pas d’une heure, d’un jour, d’un mois où d’une année. Votre bonne initiative Messieurs les « bienfaiteurs » accumule un retard de dix huit années. Dix huit années Messieurs les « sages » n’est pas l’âge d’un bébé ou d’un adolescent mais d’un homme. Lorsque vous dites que vos divergences profitent aux chrétiens et aux juifs, je me permets seulement de vous répondre ce qui suit : «Pendant ces dix huit ans, les 250 000 Algériens n’ont pas été égorgés ni par les juifs, ni par les chrétiens et ni par les athées ». Vous devez savoir Messieurs les « bienfaiteurs » que se repentir ne veut pas dire que vous êtes blanchis.

terroristes.jpg

Même la dite réconciliation nationale ne peut pas vous blanchir. Si l’état veut vous pardonner d’avoir pris les armes contre votre propre pays, les victimes ne vous pardonneront pas. La réalité et le principe veulent que vous passer devant la justice afin d’être jugés sur vos crimes et méfaits. A mon avis, il n’est pas normal d’envoyer en prison des citoyens pour avoir commis des actes de droit commun et de pardonner à ceux qui ont enlevés, violés et assassinés des milliers d'êtres humains. 

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires