Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 22:24

Des groupes armés ont attaqué tôt le matin les insurgés dans la ville de Benghazi, bastion de la rébellion Libyenne. Dix « révolutionnaires» ont trouvé la mort dans cette attaque alors que plusieurs autres ont été grièvement blessés.  

 

Le conseil national de transition a imputé cette attaque au pro-Kadhafi qui selon eux ont réussi à s’introduire à Benghazi. Trente éléments des assaillants ont été capturés selon, le porte parole du CNT. Le groupe à l’origine de l’attaque est estimé à environ 300 éléments par le CNT a réussi à prendre la fuite. Selon des sources proche du conseil de transition, le groupe à l’origine de cette attaque est dénommé « brigade Anidaa». De différents types d’armes de guerre dont des lances roquettes et des mitrailleuses ont été utilisé dan l’attaque par le groupe armé, indiqué Mohamed Chemam, vice Président du CNT. Selon la télévision d’état Libyenne, le groupe à l’origine de cette attaque est liée bataillon «Assaïka», des commandos militaires qui auparavant ont choisi le camp des insurgés. Des prisonniers ont été libérés par les éléments du bataillon, a ajouté la télévision d’état. La chaine Al-jazzera a indiqué que de violent combat ont opposé les insurgés et des hommes armés pro-Kadhafi . Al-jazzera a ajouté que des groupes armés appartenant à la tribu « Al-Warthali », liés au Colonel Kadhafi, sont à l’origine de cette attaque. La tribu « Al-Warthali » est l’une des plus grandes tribu en Libye. Le conseil national de transition a pris la décision de dissoudre les  factions armés à Benghazi, les invitant soit à rejoindre les « révolutionnaires » au front où de déposer les armes. Après l’assassinat  du général Abdel Fatah, la situation sécuritaire s’est dégradée à Benghazi, ont indiqué plusieurs reporters de presse, sur place.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires