Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 21:03

La chaîne satellitaire «Aljazeera » qui émet ses programmes à partir de la ville de Doha au Qatar a anticipé les média du monde entier dans l’affaire des otages français enlevés dernièrement au Niger. Ce n’est pas la première fois que la dite « Al-Jazeera » s’empare de l’exclusivité  de donner les communiqués d’Al-Qaïda. 

199431_otages_460x306.jpg

"Photo des otages enlevés au Niger diffusées par « al jazeera" 

En effet, Al-jazeera ne s’empare pas uniquement des communiqués d’Al-Qaïda, elle reçoit également de cette entreprise et en exclusivité, les informations  liées aux attentats, les revendications d’enlèvements, les rançons, les libérations des otages où leurs exécutions. Mise à part « Al-Jazeera » aucun média au monde n’obtiendrait d’information émanent de l’entreprise terroriste d’Al-Qaïda. Aucun journaliste au monde n’a réussi à interviewer les terroristes au niveau même de leurs fiefs, à l’exception d’Al jazeera. Jusqu’ici aucun journaliste d’Al-Jazeera n’a été enlevé où tuer par les terroristes. Même en évoquant les attentats où les crimes commis par cette organisation, les «journalistes» d’Al jazeera ne citent jamais le mot terrorisme. Les fonctionnaires de cette chaînes se contentent de dire «Al ma youssama bi al-irhab» c’est-à-dire, ce qui appelé « terrorisme ». Pour cette chaîne, les attentats, les enlèvements, les crimes etc. commis par cette organisation n’est pas du terrorisme ?  Depuis sa création, le plateau de cette chaîne s’est transformé en une véritable tribune de propagande pour les terroristes Islamistes. Des dizaines de terroristes recherchés pour des crimes ont défilé sur les différents plateaux de cette chaîne au nom de «la liberté d’expression». Qui ne souvient pas de l’intervention du sanguinaire Abou Katada qui, par le biais de cette chaîne a appelé les hordes terroristes à égorger les enfants et les femmes en Algérie ? Lors de l’attaque des forces Américaines contre les « talibans » en Afghanistan, la dite chaîne a failli être bombardée. La chaîne est accusée d’avoir informé à plusieurs reprises les «Talibans» sur les positions des forces armées Américaines. Plusieurs « journalistes » de cette chaîne ont été arrêtés par l’armée Américaine en possession de messages appartenant au Talibans. Il y a trois jours, un enregistrement vidéo des otages français et nigériens a été diffusé par «al-jazeera». Il est évident que le Film, la cassette ou la vidéo ne sont pas arrivés à la rédaction de cette chaîne par parachute ?  Même si la vie des personnes est en danger, Al-jazeera se réserve encore le droit de ne pas divulguer ses sources. Pourtant, dans de tels cas, le principe veut, qu’il y est «non assistance à personnes en danger ».

Abderrahmane Hakkar 

Partager cet article

Repost 0

commentaires