Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 15:43

Au moment où Monsieur Dominique Strauss-Kahn a été jugé et déclarer coupable avant même son jugement, nous avons été parmi les premiers à évoquer la thèse du « coup monté ». (Voir notre papier du 15.05.2011). Notre Radar a vu juste.

 

anne sinclair.jpg

 

Photo : l'expériance a toujours démontré que derrière un grand homme, il y a toujours une grande femme. C’est le cas d’Anne Sinclair qui a été aux côtés de son mari dans les moments les plus difficiles.  

 

«Les charges retenues par la justice Américaine à l’encontre de Dominique Strauss-Kahn au sujet de l’agression sexuelle sur la personne d’une femme de chambre sont sur le point de s’effondrer », a rapporté le New-York-Times. Selon le quotidien Américain les enquêteurs auraient découvert des lacunes grandioses qui pourraient désinculper Strauss-Kahn et incriminer la plaignante.  Dans son édition, le journal qui cite des sources émane du bureau du procureur, les enquêteurs ont la conviction que la femme de chambre a menti à plusieurs reprises depuis le début de l’affaire, le 14 Mai 2010. Nafisatou Diallou qualifiée au début du procès comme étant une femme sérieuse, honnête ayant un passé irréprochable est soupçonnée d’être impliquée dans des activités criminelles. Selon les sources du NYT, les détectives Américains ont découvert que la femme est liée à des Trafic de stupéfiant, blanchiment d’argent sale. Les enquêteurs auraient également aperçus que la plaignante a menti dans ses déclarations lors de la demande d’asile. Ce reversement de situation a contraint la justice Américaine d’accélérer la procédure de M. Dominique Strauss-Kahn. Le juge Michal Obus devrait étudier la possibilité d’alléger les conditions exceptionnelles de la mise en liberté surveillée dont l’ex-directeur du FMI a fait l’objet. La femme de chambre s’est piégée elle-même lorsqu’elle eu une conversation téléphonique avec un prisonnier trafiquant de drogue. La communication enregistrée révèle que Nafisatou a discuté avec le prisonnier sur l’intérêt de poursuivre les accusations contre l’ex-directeur du FMI. Les enquêteurs ont remarqué que plusieurs personnes ont versé de l’argent liquide dans le compte bancaire de la femme de chambre, pour un total de 100 000 dollars. Selon le journal le procureur et la défense ont discuté jeudi d'un éventuel abandon des poursuites criminelles et de leur remplacement par un simple délit, mais les avocats de DSK devraient rejeter une telle éventualité. Ce retour de manivelle dans l’affaire de Dominique Strauss-Kahn a engendré une polémique au niveau du parti socialiste. Certains cylindrés du parti à l’image de Michèle Sabban, la vice-présidente PS du conseil régional d'Île-de-France, pour réclamer une pause dans la primaire du Parti.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires