Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 11:04

Après avoir échoué à convaincre le Conseil de sécurité pour une intervention militaire en Syrie, le Qatar s’adonne au trafic d’armes pour armer la rébellion.
bateau.jpg


Après les frontières irakiennes, Doha a choisi cette fois-ci la Libye via l’Egypte pour avoir tenté de passer les armes vers la Syrie. Grâce à la vigilance de l’armée libanaise, trois conteneurs d’armes destinés à la rébellion ont été interceptés. En effet, au moment où il est demandé aux autorités syriennes de se conformer au plan d’Annan et de retirer l’armée des rues, l’opposition continue de se ravitailler en armes et multiplie des actions terroristes dans le pays. L’armée libanaise a déjoué une tentative de livraison d’armes à l’opposition via la Libye. Selon des sources qui voulaient garder l’anonymat, les armes saisies seraient envoyés par le Qatar via la Libye. Le bateau sur lequel se trouvait trois containers d'armes destinées à la rébellion syrienne a arraisonné la veille dans le nord du pays. Ce chargement se composait de mitrailleuses lourdes, d'obus, de roquettes, de lance-roquettes et d'explosifs, selon des sources crédibles. Un autre responsable de la sécurité a affirmé que le navire qui battait pavillon du Sierra Leone avait obtenu un permis d'accoster dans le port de Tripoli (nord). Les autorités syriennes et des sources au sein de la sécurité libanaise ont à plusieurs reprises affirmé que des armes étaient acheminées clandestinement depuis le Liban pour venir en aide aux rebelles. Le Lutfallah II est parti de Libye avant de faire une escale au port égyptien d'Alexandrie, avant d'être intercepté et fouillé par la marine libanaise dans le port de Selaata, à environ 50 km de Beyrouth, selon la même source. Selon cette source, le capitaine du navire et l'équipage ont été remis aux renseignements militaires à Tripoli pour y être interrogés. Des témoins indiquent que trois camions militaires convoyant les trois containers en direction de Beyrouth, escortés par huit jeeps militaires et un hélicoptère. Un habitant a affirmé que le navire avait quitté le port dans la matinée, escorté par la marine libanaise, vers une destination inconnue. Des sources sécuritaires indiquent qu’une explosion terroriste a eu lieu samedi près de la mosquée de Zein al-Abidine et de l'école d'Aycha al-Sadiqa dans le quartier d'al-Midane à Damas. Les informations préliminaires indiquent que l'explosion a fait neuf martyrs et des dizaines de blessés parmi les civils et les forces de maintien de l'ordre, alors que les lambeaux de chair ont été également trouvés.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires