Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 21:40

Le présumé auteur des assassinats de sept personnes dont trois enfants à Montauban et à Toulouse a été finalement abattu par 15 éléments du Raid au niveau de son appartement.


police française affaire merah.jpg 

 

  

Si le présumé tueur a été éliminé, ce n’est pas le cas pour le terrorisme qui reste un danger réel dans le monde. En effet, le ministre de l’Intérieur Français a indiqué que les hommes du Raid ont été contraints de donner l’assaut après 32 heures d’attente et des négociations avec le jeune Mohamed Merah qui n’ont rien donné, pour sa réédition. Le ministre a ajouté que des tirs ont été échangés avec le suspect qui était dans la salle de bain au moment de l’assaut et qui s’est jeté ensuite par la fenêtre en tirant. «Il a été retrouvé mort sur le sol», devait ajouter, Claude Guéant. Des sources policières ont indiqué qu’à la suite des échanges des tirs, cinq éléments du Raid ont été blessés et que Mohamed Merah est mort, tué par une balle dans la tête. Trois pistolets et des cocktails Molotov ont été retrouvés dans l’appartement, selon la police. Un groupe lié à l’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique a diffusé sur un site islamique un communiqué par lequel il revendique les deux attentats de Montauban et de Toulouse. Le communiqué est signé par un groupe qui se dénomme «Djounoud Al-Khalafa», les combattants du califat. Contrairement à la véritable identité du présumé tueur, le groupe a indiqué que les attentats ont été perpétrés selon eux par «Yousef le français». Se présentant comme les défenseurs des musulmans, ils somment l’Etat français à revoir sa politique envers cette catégorie. Sur le passé de Mohamed, on indique qu’il avait fait plusieurs séjours au Pakistan et en Afghanistan. Qu’il avait été arrêté par les Américains en Afghanistan avant qu’il ne soit renvoyé en France. Qu’il était connu par les services de renseignement américains, il n'avait pas le droit de prendre l'avion dans le pays, et son nom figure sur le fameux «no fly list» du FBI. Mohamed Merah aurait fait également un séjour dans un hôpital psychiatrique en France après avoir tenté de se suicider. Interrogé par les médias, Christian Prouteau, le fondateur du GIGN, a indiqué que le présumé tueur aurait pu être arrêté en vie par l’utilisation des gaz, qui l’auraient évanoui. Mohamed Merah est mort, emportant avec lui ses secrets et laissant plusieurs questions en suspens dont essentiellement : qui était derrière lui, qui finance ces voyages à l’étranger et comment avait-il pu se procurer un tel arsenal d’armes de guerre ? Réagissant sur les faits, le président Sarkozy a félicité les hommes du Raid, indiquant le renforcement du dispositif contre le terrorisme. Il a ajouté que serait «désormais» puni quiconque «pénalement» procédant à la consultation de sites internet faisant l'apologie du terrorisme. L’affaire de ce jeune qui, de la petite  délinquance a viré dans terrorisme, relance encore une fois le sujet de la lutte contre ce fléau. Se trompent énormément ceux qui croient que le terrorisme est mort avec le jeune de Toulouse. Se trompent encore plus, ceux qui estiment que le terrorisme sera éradiqué uniquement par les armes. La preuve est devant nous, la lutte antiterroriste engagée depuis des années n’a pas donné de résultat. Il consiste alors à lutter contre ce fléau à partir de ces racines pour pouvoir arrêter définitivement l’hémorragie et éradiquée ce mal qui ronge le monde entier.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires