Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 17:46

Au moment où la pauvreté sévit en Algérie, des intégristes incitent la population à ne pas consommer la viande importée de l’inde,  selon eux n’est pas «Hallal». En cette chaleur les mêmes intégristes recommandent aux citoyens de ne pas se rendre mixte à la plage. N-CoranPalaisFederal.jpg

 

Photo : Malgré le lourd tribut que l’Algérie a payé (250 Mille morts), l’instrumentalisation de la religion continue toujours.

En effet, pour se justifier, les cheikhs ont indiqué qu’ils ignoraient la méthode utilisée dans l’abattage des animaux et les gens chargés de cette tâche en Inde?  La viande que va importer l’état à partir de l’inde n’est pas « Hallal » selon les dits cheikhs. Le Ministère du commerce aurait certainement oublié d’envoyer les dits Cheikhs en Inde pour vérifier sur place, la façon par laquelle les animaux sont abattus ? D'autres Iislamistes  invitent les Algériens à ne pas se rendre à la plage mixte car selon eux, cela est un péché pour les Musulmans. Malgré que l’Algérie est un état Républicain géré par un gouvernement et des élus qui représentent la population, certaines personnes trouvent le moyen de s’adresser aux citoyens, instrumentalisant la religion comme dans le passé. Il y a quelques mois, plusieurs voix islamistes n’ont pas manqué d’inciter les citoyens à rejeter les directives émanent du Ministère de l’intérieur  au sujet des  passeports biométriques. Ces fanatiques trouvent que les Algériens ne doivent pas retirer le voile et la barbe car selon eux ils n’empêchent en aucune manière de déterminer l’identification et la reconnaissance des personnes. Si cela n’est pas une incitation à la rébellion, c’est quoi alors ? Sinon comment expliquer que des citoyens ordinaires se permettent d’instrumentaliser la religion pour contrarier les décisions de l’état ? Pourtant, les partis de l’opposition pourraient le faire en évoquant la chose sous un aspect politique mais pas religieux. Au nom de qui et de quel droit ces personnes continuent à inciter le peuple à la rébellion ? Jusqu’à quand, ces individus qui se sont autoproclamés des envoyés de Dieu, continuent-ils à endoctriner les citoyens ? Jusqu’à quand ces personnes continuent-ils à vouloir administrer leur venin au peuple, dans le but de déstabiliser le pays ? Ne doivent-ils pas se contenter et de se taire après avoir induit en erreur dans le passé des milliers de jeunes en les envoyant aux maquis ? D’un autre côté, on se demande ou étiez ces « chouyoukhs » au moment où les Algériens se font égorger par milliers. Pendant cette période là, nous n’avons jamais entendu  ces vaillants  « chouyoukh» formuler une « fatwa » condamnant ces actes criminels et barbares. Bien au contraire, ils ont essayé à maintes reprises de blanchir les criminels qui selon eux ne sont que des « Moudjahidines », combattants de Dieu. Ces personnes doivent savoir que l’Algérie est un pays Républicain, elle est gérée par un état et par des institutions. Ils doivent également savoir que ce n’est pas le fait de mettre une longue barbe et un « kamis » on redevient  systématiquement des prophètes. A bon entendeur …..

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires