Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 21:26

L’Algérie a donné son accord pour permettre de transporter, à partir du 2 et 3 mars, des aides humanitaires en direction de la Mauritanie, le Burkina Faso et le Niger qui ont accueilli chez eux des réfugiés maliens ayant fui le conflit armé au nord du Mali, a indiqué le président du Croissant-Rouge algérien.

 

 

refugies maliens.jpg

 

Ils sont plus de 130 000 personnes qui ont fui les combats au Mali, selon le HCR. «Le Croissant-Rouge a été autorisé de transporter à bord des aéronefs des aides humanitaires le 2 et 3 mars en Mauritanie, au Burkina Faso et au Niger pour aider la population malienne qui a fui le conflit armé au nord du Mali», a déclaré M. Benzeguire. Le président du C-RA a précisé que chaque pays recevra deux aéronefs munis de 60 à 70 tonnes d’aides par avion. «Cette aide sera composée de produits alimentaires de base dont le riz, les pâtes, l’huile, la tomate concentrée, ainsi que le thé et le sucre. Il y aura aussi des bâches et des médicaments», a-t-il ajouté. M. Benzeguire a également souligné que deux autres avions seront acheminés vers le Mali, pour porter assistance à tous les Touareg qui n’ont pas pu fuir leur pays, soulignant que cette aide est intervenue suite à l’appel lancé par ces pays qui ont accueilli les Maliens. «Comme vous le savez, ces pays souffrent déjà de la sécheresse et d’un déficit alimentaire d’où l’appel pour venir en aide à ces populations touareg qui ont fui les zones de combats», a-t-il indiqué. Il a précisé, à cette occasion, que l’Algérie abrite actuellement 126 familles dont chacune d’entre-elle est composée en moyenne de 3 personnes, ce qui donne l’équivalent de 500 à 600 personnes. Cependant, pour anticiper et devancer les évènements, le C-RA a décidé de mettre en réserve 150 tonnes de produits alimentaires de base à Bordj Badj Mokhtar, et ce, en rappelant que depuis le début du conflit armé au nord du Mali, les populations dans la région nord au-dessus du Kidal ont commencé à gagner l’Algérie. «Les portes principales de leur accès sont principalement Timiaouine et Bordj Badji Mokhtar mais nous avons eu quelques populations qui sont arrivées de Tizaouatine», a déclaré le président du CRA, qui précise que son organisation avait fait parvenir une aide au début du mois, juste à l’autre côté de la frontière malienne. Près de 85 000 personnes ont fui les combats opposant l'armée régulière et la rébellion touareg qui secouent le nord du pays depuis la mi-janvier, selon le Haut comité des réfugiés. Selon l’ONU, ils sont plus de 126 000 personnes au total qui ont fui les violences depuis le 17 janvier dernier.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires