Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 21:31

L’Algérie est le premier pays qui a déclaré la guerre aux groupes armés islamistes. Sans l’aide de personne, les forces de sécurité aidées par les citoyens intègres ont réussi à vaincre sur le terrain ce terrorisme aveugle qui menace aujourd’hui le monde entier.

 forces de sécurité 9 avril.jpg

 

 

 

 

 

 

 

L’Algérie paie aujourd’hui «cash» son engagement son combat contre ce fléau. En effet, l’Algérie a dit ouvertement son mot au sujet de l’intégrisme islamiste et son bras armé qui instrumentalise la religion pour arriver au pouvoir. Grâce aux sacrifices de forces de sécurité et des citoyens intègres, l'Algérie a réussi de sortir  vainqueur d’une guerre sans merci qui a duré plus d’une quinzaine d’années. Le peuple algérien qui s’est mis derrière ces forces de sécurité, a résisté devant la barbarie des groupes armés et n’a pas abdiqué à leur idéologie. Le lourd tribut payé durant ces années de braise est le seul témoin des sacrifices des Algériens face à cette bête immonde. La facture était très salée, plus 200000 morts et des milliers de disparus sans compter les pertes subies en matière d’économie. Les Algériens ont été contrains de faire face aux terroristes mais également à l’ingérence de plusieurs pays étrangers qui voulaient à tout prix détruire le pays. Financés et armés de l’extérieur, les groupes terroristes n’ont pas réussi à faire tomber la République et ce, malgré l’apport des grands médias en leur faveur. Qui ne se souvient pas de la Chaîne du Qatar qui a permis aux émirs d’Al-Qaïda de mener une guerre contre le peuple algérien ? Par le biais des écrans d’Al Jazeera, Abou Katada et les siens ont incité durant plusieurs années les groupes terroristes à assassiner les Algériens. «Attention, ce terrorisme n’a pas de frontière», n’ont cessé de répéter les Algériens. Les cris de détresse lancés par les Algériens n’ont pas trouvé écho ni par les voisins, ni par les «frères» et ni par les «amis». Bien au contraire, une fameuse phrase a été inventée par les ennemis du peuple algérien en complicité avec des traîtres et des repris de justice qui ont fui le pays ? «Qui tue qui», disaient-ils pour induire l’opinion publique en erreur. Aujourd’hui, les masques sont tombés, le monde entier sait qui a tué en Algérie et qui tue actuellement dans les autres pays. Cet état de fait a fait de l'Algérie le pays le plus visé des terroristes-Iislamistes.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires