Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 20:53

L’Union européenne a exprimé, par la voix de son Commissaire à l’élargissement et à la politique de voisinage, Stefan Füle, son soutien aux réformes politiques engagées par l’Algérie pour répondre aux aspirations légitimes du peuple.

commissaire europe.jpg


«Il s’agit de ma 3e visite en Algérie et je suis ravi d’annoncer que depuis ma dernière visite en mai, nos relations ont enregistré des progrès importants» a déclaré, le Commissaire européen. «J’aimerais que cette visite soit une porte ouverte à de nouveaux progrès». L’Algérie est un partenaire important pour l’UE et un acteur clé dans la région», a-t-il indiqué. L’Union européenne salue le processus de réformes en cours et était prête à le soutenir car les efforts de réformes sont essentiels pour répondre aux aspirations légitimes du peuple et devraient profiter à l’ensemble des Algériens et surtout à la jeunesse, devait ajouter le Commissaire européen. Avant de quitter Bruxelles, le Commissaire s’est félicité que le dialogue politique avec Alger soit devenu plus étroit et que le gouvernement ait annoncé sa volonté d'entamer des négociations préliminaires pour l'élaboration d'un plan d'actions dans le cadre de la politique européenne de voisinage. Il a souligné que l'UE suivait le processus de réformes en cours en Algérie de très près : Les efforts de réformes en Algérie sont cruciaux pour répondre efficacement aux aspirations légitimes du peuple et en particulier à la jeunesse. «Je salue les mesures prises pour améliorer la représentation des femmes dans la vie politique et de permettre à plus de partis politiques de participer aux prochaines élections», a-t-il indiqué. Dans ce même cadre, le Commissaire européen a ajouté je cite : «J’espère aussi que les autorités vont répondre aux préoccupations soulevées par la société en matière des récentes lois sur les libertés d’association et d’expression». Lors de ses entretiens avec ses homologues algériens, il expliquera que l'UE est prête à prendre des mesures pour soutenir les efforts des réformes sur la base des principes de la nouvelle politique européenne de voisinage, y compris le principe «plus pour plus». Il signera également l'accord UE-Algérie de coopération sur la science et la technologie qui a comme but l'amélioration de la coopération dans la science, la technologie et l'innovation dans des domaines d'intérêt commun. Durant son séjour à Alger, il est prévu qu'il rencontrera le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères et d'autres membres du gouvernement. Il rencontrera des représentants de la société civile, pour souligner la grande importance que l'UE attache aussi aux discussions avec des acteurs non gouvernementaux, y compris les organisations de la société civile, le secteur privé et les syndicats. L'Algérie a annoncé sa volonté d'entamer des négociations préliminaires pour l'élaboration d'un plan d'actions dans le cadre de la PEV en décembre 2011 et le gouvernement a récemment invité l'UE à observer les élections du 10 mai. Ce sera la première fois que les observateurs de l'UE seront présents pendant des élections en Algérie. L'UE et l'Algérie sont liées par l'Accord d'association signé en 2002 et entré en vigueur en 2005. Le 6e Conseil d'association UE-Algérie a eu lieu le 19-20 juin 2011, au cours duquel les deux parties ont pris note des progrès accomplis dans les relations bilatérales depuis 2010 et ont exprimé leur volonté de renforcer leur coopération. Un 7e Conseil d'association UE-Algérie est prévu pour la seconde moitié de l’année 2012.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires