Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 20:55

L'armée israélienne continue de bombarder la bande de Ghaza, faisant plusieurs victimes dans les rangs du peuple palestinien sans défense. Cet état de fait intervient une vingtaine de jours seulement après la visite de l'émir du Qatar à Ghaza.


 

L'émir du Qatar n'a pas trouvé autre que de rendre visite à Ghaza pour soutenir les petits bataillons palestiniens dirigés par le Hamas et ses différentes milices armées. Gonflés à bloc par le cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, le Hamas et les autres brigades armés défient l'état hébreu en lançant quelques roquettes sur Israël. Cela a donné l'occasion aux Israéliens de riposter en éliminant le chef militaire de Hamas, de bombarder et de pilonner la bande de Ghaza. Plusieurs dizaines de raids israéliens ont frappé la bande de Ghaza, faisant plusieurs morts dont des mineurs et des femmes ainsi qu'une centaine de blessés. Les efforts déployés par le président palestinien ont été soufflés par une simple visite de l'émir du Qatar. Pourtant, Mahmoud Abbas a tout fait pour éviter l'escalade militaire avec Israël, sachant bel et bien que la guerre ne sera pas équilibrée. Que pourrait faire le petit peuple palestinien devant la machine de guerre israélienne, l'une des meilleures au monde ? Il y a ensuite l'appui des grandes puissances tels que les Etats-Unis d'Amérique et la Grande-Bretagne, soutiens inconditionnels, de l'Etat hébreu. Ce n'est pas le cas pour le peuple palestinien qui ne dispose que de kalachnikovs et quelques lance-roquettes. Il ne faut pas également oublier les pays arabes qui, à chaque fois, n'hésitent pas à se réunir pour dénoncer verbalement les agressions. Parmi les pays qui poussent les Palestiniens à la guerre, le Qatar. Ce pays, rassuré par les garanties fournies par les États-Unis quant à sa sécurité, s’est auto-proclamé le chef des pays arabo-musulmans. Le Qatar fait semblant de soutenir les Palestiniens, tout en n'hésitant pas à sympathiser avec Israël. C'est un message repris au mois de février 2010 par un câble Wikileaks et relayé par un site israélien qui dévoila le vrai visage des dirigeants de Doha. La déclaration de l’émir Hamad ben Khalifa al-Thani, lors d’une réunion avec le sénateur américain John Kerry, fait froid dans le dos. Le Cheikh aurait affirmé, je cite : «Les Israéliens doivent représenter le peuple d’Israël, même moi je ne peux pas faire confiance aux Arabes.» L'émir aurait également ajouté que le mérite revient aux Israéliens qui sont toujours allés vers la paix. Paradoxalement, les relations entre Doha et Tel-Aviv ont été rompues lors des bombardements israéliens sur Ghaza en décembre 2008. Mais en coulisses, les deux pays entretiennent d’excellentes relations. A ce propos, un autre câble Wikileaks révèle que «le Qatar a d’ailleurs invité Hadas (chef de la division Moyen-Orient du ministère israélien des Affaires étrangères à Doha, ndlr) pour discuter de la réouverture de la mission israélienne dans le pays». Aujourd'hui, alors que le peuple palestinien se trouve sous les bombardements, l'émir suit les événements à partir de son luxueux salon à Doha, à travers sa chaîne satellitaire. Au moment où nous mettons sous presse, l'armée de terre israélienne s'apprête à lancer une offensive terrestre sur la bande de Ghaza. Ce n'est pas l'émir du Qatar qui pourrait stopper cette attaque.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires