Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 20:13

Par le biais de son ambassade en Algérie, la Grande-Bretagne a conseillé à ses ressortissants de ne pas se rendre en Algérie, évoquant un risque de terrorisme très élevé. Dans le communiqué mis en ligne sur le site de l’ambassade et sur celui du ministère des Affaires étrangères, la Grande-Bretagne a cité plusieurs villes à éviter en Algérie.

 

grande breta.jpg

Photo : «Quelle mouche a donc piquée la Grande Bretagne»

En effet, dans le dernier «Travel warning», conseil aux voyageurs, l’ambassade britannique a demandé à ses ressortissants d’éviter de se rendre en Algérie sans raison majeure. La représentation diplomatique a écrit, je cite : «Nous vous déconseillons de vous rendre dans les régions proches des frontières du Mali, Mauritanie, Niger et Libye.» Dans le même communiqué mis également en ligne sur le site de ministère des Affaires étrangères, la Grande-Bretagne- a mis en garde ses ressortissants sur les déplacements dans les wilayas de Boumerdès, Bouira, Skikda, Tizi-Ouzou et Béjaïa. D’autres régions ont été également évoquées dans le communiqué, il s’agit de Blida, Médéa, Chlef, Aïn Defla, Bordj Bou-Arréridj, Tamanrasset et Djanet. Les dirigeants de la Grande-Bretagne ont invité leurs ressortissants d’être très prudents dans leurs déplacements en Algérie et d’éviter les banlieues et surtout les voyages de nuit. Il a également été demandé aux Britanniques désirant se rendre en Algérie pour des raisons majeures de ne pas se mêler aux foules et rassemblements et d’éviter les manifestations pacifiques qui «peuvent dégénérer à tout moment». Pour la Grande-Bretagne, l’Algérie représente un «haut risque terroriste», elle lance un appel à ses citoyens d’éviter de s’y rendre sauf s’ils sont contraints de le faire pour des raisons professionnelles. Cette nouvelle sortie de la Grande-Bretagne est plus que surprenante car aucune preuve sur ce risque n’a été évoquée. Dans le même communiqué destiné aux voyageurs, les autorités britanniques ont appelé leurs citoyens d’être «extreme caution at all times» (extrêmement prudents en tout temps) et ce même si «Whilst major cities have seen an increase in the level of policing, terrorist attacks could still potentially take place in any areas frequented by expatriates and foreign travellers such as restaurants, hotels and shopping centres» (les grandes villes ont vu une augmentation du niveau de la police. Les attentats terroristes sont toujours susceptibles d’avoir lieu dans ces endroits fréquentés par les expatriés et les voyageurs étrangers, tels que restaurants, hôtels et centres commerciaux, ont-ils ajoutés). Les responsables britanniques ont ajouté que des médias ont rapporté une menace faite par les terroristes qui seraient liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) contre les compagnies aériennes utilisées par les compagnies d’énergie pour le transport de leur personnel, incluant potentiellement des ressortissants britanniques en Algérie : «Foreign workers have previously been targets of attacks in Algeria» (les travailleurs étrangers ont déjà été la cible d’attaques en Algérie et «Security has been tightened around airports as a result» (la sécurité a été renforcée autour des aéroports). «There is a high threat of kidnap in the areas to which we advise against all but essential travel» (il y a une forte menace de kidnapping dans les domaines où nous déconseillons tous les voyages non essentiels). «Terrorists have been involved in kidnaps in Algeria and the wider Sahel region, and we believe that further kidnaps attacks are likely» (les terroristes ont été impliqués dans des kidnappings en Algérie et dans la région du Sahel plus large, et nous croyons que d’autres attaques sont susceptibles ainsi que des enlèvements» a conclu le communiqué

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires