Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 16:30

C’est dernier mois, nous constatons une nouvelle démocratie  intitulée « Democracy made in arabo-musulmans ». Cette démocratie est tout à fait contraire aux autres dans le monde. Elle permet à une minorité de prendre le dessus sur la majorité.place de tahrir 27.jpg

En effet le choix des responsables d’un pays se fera en principe par les urnes. Malheureusement,  ce n’est pas le cas, ces derniers mois au niveau des pays arabo-musulmans. A la place des urnes, les manifestations et les émeutes font partir n’importe quel responsable. Pour faire chuter un gouvernement dans un pays arabo-musulman, il suffit simplement que des manifestations soient organisées. Les manifestations ne s’arrêteront que lorsque  le Président de ce pays, démissionne ou quitte le pays. La nouvelle démocratie veut qu’une minorité prenne le dessus sur la majorité. Pour le faire il suffit que la foule scande « Echaab Youride Iskate Anidham ». Traduction : « Le peuple veut la chute du régime». Attention, il faudrait que les manifestants collaborent avec « Al-Jazzera», comme l’avait bien dit Khadîdja bengana. A ce moment là, si les manifestants ne sont qu’une dizaine, ils se reconvertiront en centaines, après des milliers, des millions et après, c’est au nom du peuple qu’ils s’exprimeront et ce même s’ils ne  représentent que les 2% de la nation. Si la police anti émeute fait trois blessés, l’opinion publique sera informée par la mort des centaines de manifestant. Si un des manifestants est tué, Al-Jazzera donnera l’information, elle parlera d’un carnage. Lorsque les manifestants s’emparent des blindés et des armes de guerre pour affronter les militaires, Al-Jazzera parlera de « révolutionnaires ». Le mot insurgés ou rebelles, n’existent pas dans le vocabulaire d’Al-jazzera. Dans le cas où une contre manifestation aura lieu et même si le nombre est dix fois plus, les Caméras d’Al-Jazzera ne voient rien. Pour Aljazeera, se sont des «Bataljia» des voyous ou des «Mourtazika » des  mercenaires. Il ne reste  pour les responsables de ces pays que de céder avant que « les gendarmes du monde » ne s’en mêlent. A ce moment, la ligue arabe se réunira sur  instruction  de ses « maîtres » avant que le conseil de sécurité n’autorise l’emploi de la force. « Le peuple (2%) veut la démocratie, la minorité 80% doit suivre ». C’est la nouvelle démocratie des pays arabo-musulmans.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires