Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 21:26

Comme nous l’avons donné dans nos précédentes éditions, la victoire des Islamistes dans certains pays Arabes a donné des ailes et fait encore rêvait Abassi Madani et les siens. Ainsi après le chef du MSP, revoilà le chef de l’ex-Fis dissous, Saad Djabar et les autres Islamistes qui s’agitent, dénonçant les nouvelles lois sur les partis politiques et menacent de saisir les Instances Internationales.  

atentat en algerie.jpg

  « Si vous avez oublié, le peuple Algérien a pardonné mais il ne peut pas oublier»    

En effet, après le chef du MSP qui s’est permis d’aller demander l’appui du Qatar et de Youssef Al-Kardaoui, Voici Abassi Madani qui se réveille et qui menace de saisir les instances internationaux, réclamant le retour de ceux qui ont mis à feu et sang l’Algérie. Abassi Madani a certainement oublié que lui et ses acolytes étaient à l’origine de plus de 200 milles morts et des milliers de disparus. Il est de même de Saad Djabbalah, qui s’est réfugié en Grande Bretagne et qui n’a jamais cessé d’inciter le peuple Algérien à la violence et aux meurtres. Saad Djabbalah n’a pas raté un seul événement que se soit national ou international pour souffler sur les cendres des années de braises. Les dernières sorties de chefs Islamistes réfugiés à l’étranger consistent à faire bouger la rue en Algérie au profit des intégristes. Ces derniers qui ont enduit le peuple algérien à l’erreur tentent de refaire encore une fois l’expérience de 1992. Abassi Madani qui a bénéficié de la bonté du Président de la République lui permettant de quitter le pays sans qu’il ne soit jugé des crimes et des atrocités commis sous ses ordres par ses partisans, revient une nouvelle fois à la charge demandant le retour des égorgeurs du peuple Algérien. Selon lui, que la nouvelle loi sur les partis i violait " les conventions internationales sur les droits politiques et civiques " et appelé les partis algériens à la rejeter. Ce n’est pas la loi qu’il faudrait rejeter et qui fait défaut en Algérie Monsieur Abassi. Se sont vos idées diaboliques et votre idéologie dévastatrice que le peuple Algérien a rejetées et qu’ils continuent de maudire. Il est de même pour Anouar Haddam et de ce pseudo avocat qui vit en Grande Bretagne qui, comme à leurs habitudes prennent le bâton du pèlerin à n’importe quel événement, essayant de créer les troubles entre les Algériens. A travers les écrans d’Al jazzera, ces individus à L’origine des événements de la dernière décennie n’ont jamais cessé de tirer à boulets rouges sur les forces de sécurité Algériennes essayant de leur imputer les assassinats commis par les sanguinaires du GIA et des autres groupes armés. Si ces derniers en veulent aux forces de sécurité, c’est uniquement parce que grâce à eux et au peuple Algérien que l’Algérie est resté debout. Si vraiment c’est la situation du peuple Algérien qui vous préoccupe, vous auriez dû restez en Algérie pour partager avec lui le meilleur et le pire. Ce n’est pas à partir des salons de luxe situés en Europe et à Doha que vous pourriez décider de l’avenir des Algériens. Ce n’est pas parce que vous avez mis vos enfants dans les grandes écoles du monde que vous pourriez envoyer les enfants du peuple Algériens à l’enfer. Ce n’est pas parce que vous avez mis vos familles à l’abri en les installant à l’étranger que vous voulez mettre le feu dans les foyers des Algériens. De toute manière, le temps de qui tue qui n’est plus d’actualité. Vos avez laissé tomber vos masques et le peuple Algérien a tourné définitivement la page mais ne l’a pas déchiré. C’est grâce à la loi portant «réconciliation national » que le peuple Algérien vous a pardonné mais soyez sur, il n’a pas oublié. A bon entendeur……………. 

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires