Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 18:17

Mais quelle mouche a donc piqué le Coordinateur nationale des enfants de Chouhadas pour s’attaquer au gouvernement, lui qui a tout le temps applaudi « sans voir », les décisions de l’état ?  M.Bounedjema a pour la première fois de son histoire dressé un tableau noir sur les activités du gouvernement, prévoyant même une possible explosion sociale, selon lui. C’est du nouveau quand même.

thumbnail.php?file=Bounedjmaaaaaa_154329019.jpg&size=article_medium

En effet, devant les journalistes, le premier responsable du C.N.E.C a violement critiqué l’opération de la distribution des couffins aux nécessiteux qui devraient avoir lieu en ce mois de Ramadhan. « On a promis aux citoyens des sommes de 5000.DA pour ce mois de Ramadhan, mais les chèques ont été remplacés par des  couffins de «charité honteuse» a-t-il ajouté. « Le gouvernement a tourné le dos aux préoccupations des citoyens » a déclaré M. Bounedjma, indiquant que les Ministres ne font rien pour améliorer le quotidien des algériens. M. Bounedjma reproche t-il à l’état de ne l’avoir pas soutenu dans son conflit avec le journal d’Ennahar ? De toute manière, l’intervention de Monsieur Bounedjma a surpris plus d’un, lui qui nous a habitué à un langage bien connu. En revanche, le responsable du C.N.E.C se félicite du versement par l’état des  fortes sommes pour les militants de son organisation. « Je suis heureux d’annoncer que 23000 fils de chahid (enfants de martyrs) ont empoché leurs pensions, de l’ordre de 37 000 dinars le mois avec effet rétroactif à compter de 2008 » a déclaré le coordinateur de la C.N.E.C devant la presse. Pour les autres personnes sans ressources ils leurs sera distribuées des couffins de produits alimentaires.  Nous voudrions savoir l’avis de Monsieur Bounedjma dans le cas où l’état prendrait les mesures nécessaires pour permettre à l’ensemble des algériens d’être sur le même pied d’égalité ?  Pour le faire, l’état doit commencer tout d’abord à suspendre les pensions versées depuis l’indépendance aux personnes d’une catégorie dite « les ayants droits ». Cette opération est primordiale surtout lorsqu’on sait que des milliers de dossiers de faux Moudjahidines et de faux chahid ont été truqués pour pouvoir bénéficier des pensions adéquates. Ce n’est pas moi qui le dis et ce n’est pas M. Bounedjma qui pourrait le contredire car se sont les responsables  de la dite « famille révolutionnaire » eux-mêmes qui l’on à chaque fois dénoncés. A partir de là, l’assistanat de l’état se ferait pour l’ensemble des Algériens sans  distinction aucune. Exemple : Une pension de guerre sera versée à l’ensemble des invalides de la guerre. Une pension destinée pour  les handicapés sera versée pour l’ensemble des personnes handicapées. Une indemnité destinée aux chômeurs  toucherait l’ensemble des Algériens en chômage. La gratuité des soins se fera pour l’ensemble des algériens sans ressources. L’indemnité destinée aux sans emplois sera versée à l’ensemble des algériens qui n’occupent pas de fonctions, etc. Par cette méthode, il n’y aurait plus de privilège et de classement d’algérien par catégorie. Il  faudrait du courage pour le faire et voir même des sacrifices afin de mettre tous les algériens sur le même pied d’égalité.   

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires