Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 12:10

La pression des Islamistes a portée  ses fruits. Les autorités de la ville d’El-Oued ont cédé à l’affluence des mosquées par l’arrestation de cinq femmes dont une mineure et de trois jeunes hommes. Ces derniers sont accusés d’avoir créé des « lieux de débauche » au niveau de leurs foyers ??. 

algerie-front-islamique-salut_225.jpg

Ce qui est  vraiment grave et que même les dits « journaliste » ont enfilé la robe des magistrats, jugeant les personnes incriminées, sans au préalable écoutés leurs versions. Comme nous l’avons donné précédemment, des dizaines d’Islamistes se sont donné rendez-vous à la sortie de la prière du vendredi avant d’entamer une marche dans le centre ville d’El-Oued. Les « défenseurs » de l’Islam, ont manifesté sans autorisation et ont même voulu bruler des maisons appartenant à des femmes, les accusant de s’adonner à la prostitution. (Voir notre papier du 19 septembre 2010. Une semaine après, les autorités locales se sont lancées à la poursuite des femmes montrées du doigt, pour satisfaire ceux qui ont violée et égorgés des femmes et des enfants. Les arrestations ont été opérées à la cité « Haï al massaïba » et à au niveau de la  cité "160 logements". Présentées au parquet après leurs mises en garde à vue, les personnes incriminées ont été placées sous mandat de dépôt. Je n’apprends rien à personne en disant que, le déclanchement de la révolution Islamique en Algérie à commencer à partir de la wilaya d’El-Oued  et plus particulièrement à Gmar.

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires