Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 15:11

De violents affrontements ont éclatés entre les forces de police, les citoyens Musulmans et la communauté coptes au Caire. Les échauffourées entre les antagonistes ont fait un mort (un copte) et plus de 35 blessés ont indiqué des témoins à la presse.

affrontement copte force de police au caire.jpg

Sur la photo : Des forces de police et des Musulmans Egyptiens affrontent la minorité Copte au Caire.     

Tout a commencé à la suite d’une manifestation organisée par  plus de 3000 coptes qui protestaient contre l’interdiction de construire une église dans un quartier au Caire. Des témoins ont indiqués que la police a lancé des grenades lacrymogènes à la suite de jets de pierre et de cocktails Molotov des manifestants. Les manifestants dont certains ayant le visage en sang, lançaient des slogans comme "Avec notre sang, avec notre âme, nous sommes prêts à sacrifier nos vies pour la croix". Répondant aux coptes, plusieurs centaines de Musulmans habitant dans les mêmes quartiers ont répliqué par des jets de pierres et des slogans hostiles. L’intervention musclé des forces de police a fait jusqu’à là, un mort et plus de trente cinq blessés parmi les manifestants. La victime, Gad chokr âgé de 19 ans a été tué par balles, selon les mêmes témoins. Les violents affrontements se sont poursuivis autour du lieu de culte dans les coptes voulaient construire. De son côté, le gouverneur de Guizeh a déclaré que les coptes voulaient transformer un centre communautaire en église. Les coptes s’insurgent contre cette interdiction et s’interrogent sur le pourquoi du refus de construire une église alors que dans chaque quartier au Caire se trouve une mosquée ?  Sommes-nous des Egyptiens mais d’une deuxième catégorie, a lancé à la presse un jeune Copte. Ces  violences interviennent à quelques jours du scrutin législatif. Le pouvoir en place est en guerre également contre les frères Musulmans. La seule solution est «L’islam» disent les Musulmans d’Egypte. Ce slogan est rejeté par les chrétiens du pays et le pouvoir. Il ne reste que l’instauration de la Laïcité pour permettre à toute et à tous de vivre ensemble dans le même pays.  

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires