Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 23:00

Profitant de l’inauguration de la grande mosquée de Strasbourg, le ministre de l’Intérieur français a mis en garde les islamistes se trouvant en France, indiquant qu’il n’hésitera pas à expulser toute personne qui représenterait une menace pour l’intégrité et la sécurité de la France.



«Je n'hésiterai pas à faire expulser ceux qui se réclament de l'islam et représentent une menace grave pour l'ordre public et qui, étrangers dans notre pays, ne respectent pas nos lois et nos valeurs», a affirmé le ministre, qui inaugurait la Grande Mosquée de Strasbourg. Des appels à manifester avaient été relayés la semaine dernière, malgré les interdictions, sur les réseaux sociaux et par SMS contre le film anti-islam amateur et les caricatures du prophète et des caricatures. «Les prédicateurs de haine, les partisans de l'obscurantisme, les intégristes, ceux qui veulent s'en prendre à nos valeurs et à nos institutions, ceux qui nient les droits des femmes, ceux-là n’ont pas leur place dans la République. Ceux qui sont sur notre territoire pour défier nos lois, pour s’en prendre aux fondements de notre société n’ont pas à y rester», a-t-il ajouté.«Le racisme, le fondamentalisme, ce n'est pas cela l'islam», a souligné M. Valls, saluant «la sagesse des responsables du culte musulman» qui avaient appelé leur communauté au calme, au «discernement, à la maturité dont ont fait preuve les musulmans de France» face à ces provocations. «Pour être Français, ou pour vivre en France, nul besoin de renoncer à pratiquer sa foi ou de renier ses origines», a souligné le ministre. Depuis le début de la violence, des appels au calme et au rejet de la violence ont eu lieu dans plusieurs mosquées de Paris et dans les autres villes. Le culte des musulmans ont France a également dénoncé les caricatures et le film anti-islam a également condamné ceux qui au nom de l’islam incitent à la violence. Les imams au niveau de plusieurs mosquées ont également appelé les musulmans à la sagesse et à ne pas tomber dans le piège des provocateurs. C’est le cas de la mosquée de «Guitare» où l’imam de la mosquée a appelé les fidèles à rejeter toute forme de violence. «Ne répondez pas aux provocations d’une minorité qui profite de la liberté d’expression et de la démocratie, pour offenser les religions», a indiqué Mohamed Abdou. La France est un pays de droit et de démocratie, ce n’est pas une minorité qui pourrait nuire à ses valeurs, a-t-il poursuivi. «Le véritable musulman, c’est celui qui se retient au moment de la colère et ne réplique jamais par les injures ou par la violence. Je vous demande de suivre l’exemple de notre Prophète qui n’a jamais fait de différence entre un juif, un chrétien et un musulman et qui a toujours respecté ceux qui ne partagent pas ses idées», a-t-il lancé. Le message des imams semblent bien arrivé aux oreilles de la communauté musulmane de France qui n’ont pas répondu aux appels lancés à travers les réseaux sociaux, incitant aux rassemblements devant la mosquée de Paris et de l’ambassade des Etats-Unis.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires