Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 00:53

Les criminels islamistes sèment la terreur au Nord du Mali. Après les enlèvements, les séquestrations et les agressions, les hordes sauvages passent aux assassinats par voix de lapidation. Afin de terroriser la population, les criminels ont lapidé un malheureux couple qu’ils ont accusé d’adultère.

Mali : Terreur au nord du pays

Photo : Mali : Terreur au nord du pays Les criminels islamistes sèment la terreur au Nord du Mali. Après les enlèvements, les séquestrations et les agressions, les hordes sauvages passent aux assassinats par voix de lapidation. Afin de terroriser la population, les criminels ont lapidé un malheureux couple qu’ils ont accusé d’adultère. Selon des témoignages, le jeune homme et la jeune femme ont été arrêtés à Aguelhok et ramené par la force au centre-ville. Ils furent jetés dans une fosse avant d’être lapidés à coups de pierre jusqu'à ce que mort s’en suive. Avant d’accomplir leur sale méfait, les criminels islamistes ont contraint par la force des dizaines de citoyens à se rassembler sur les lieux du crime, a ajouté la source. Des témoins ont indiqué que l'homme et la femme ont deux enfants, dont le dernier a 6 mois et qu'ils vivaient en dehors d'Aguelhok dans la brousse. Depuis leur arrivée au nord du Mali, les groupes armés islamistes procèdent à l’arrestation des citoyens considérés comme des couples illégitimes. Il est de même pour les citoyens qui s’adonnent aux boissons alcoolisées ou surpris de fumer. Ces derniers seront interrogés avant d’être assassinés et ceux qui ont de la chance recevront des coups de fouet en plein public. Les groupes islamistes armés ont également détruit des dizaines de mausolées dans le nord du pays, surtout à Tombouctou. La région est sous le contrôle des groupes armés liés à Ansar Dine, AQMI et le Mujao. Fortement armé grâce à ladite «révolution libyenne», les groupes armés islamistes ont fait main basse sur le Nord du Mali, dictant leur loi aux populations de cette région. Les questions qui méritent d’être posées sont les suivantes : qu’attendent les musulmans pour se démarquer de ces sauvages qui ont souillé l’image de l’islam ? Qu’attendent les Nations unies, l’Union africaine et les instances internationales pour délivrer la population du Nord du Mali des mains de ces assassins ? Pour l’instant, c’est le mutisme total, alors que les criminels continuent de semer l’horreur et la terreur contre des innocents.
...
Selon des témoignages, le jeune homme et la jeune femme ont été arrêtés à Aguelhok et ramené par la force au centre-ville. Ils furent jetés dans une fosse avant d’être lapidés à coups de pierre jusqu'à ce que mort s’en suive. Avant d’accomplir leur sale méfait, les criminels islamistes ont contraint par la force des dizaines de citoyens à se rassembler sur les lieux du crime, a ajouté la source. Des témoins ont indiqué que l'homme et la femme ont deux enfants, dont le dernier a 6 mois et qu'ils vivaient en dehors d'Aguelhok dans la brousse. Depuis leur arrivée au nord du Mali, les groupes armés islamistes procèdent à l’arrestation des citoyens considérés comme des couples illégitimes. Il est de même pour les citoyens qui s’adonnent aux boissons alcoolisées ou surpris de fumer. Ces derniers seront interrogés avant d’être assassinés et ceux qui ont de la chance recevront des coups de fouet en plein public. Les groupes islamistes armés ont également détruit des dizaines de mausolées dans le nord du pays, surtout à Tombouctou. La région est sous le contrôle des groupes armés liés à Ansar Dine, AQMI et le Mujao. Fortement armé grâce à ladite «révolution libyenne», les groupes armés islamistes ont fait main basse sur le Nord du Mali, dictant leur loi aux populations de cette région. Les questions qui méritent d’être posées sont les suivantes : qu’attendent les musulmans pour se démarquer de ces sauvages qui ont souillé l’image de l’islam ? Qu’attendent les Nations unies, l’Union africaine et les instances internationales pour délivrer la population du Nord du Mali des mains de ces assassins ? Pour l’instant, c’est le mutisme total, alors que les criminels continuent de semer l’horreur et la terreur contre des innocents.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires