Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 15:27

Le Ministère de la défense Français a confirmée l’information faisant état d’un «raid» lancée par l’armée contre un fief terroriste de l’AQMI. Le lieu de l’opération n’a pas été divulgué par le communiqué. Dans un communiqué, le Ministère a précisé que l’armé français a participé à une opération militaire mauritanienne lancée contre une base d'Al-Qaïda au Maghreb islamique. Plusieurs criminels auraient été abattus et blessés mais on ignore si ou non des terroristes ont été fait prisonniers.

00887810-photo-forces-speciales-la-guerre-et-la-paix-autrement.jpg Le groupe terroriste visé était "celui qui refuse de donner des preuves de vie et d'engager le dialogue en vue de la libération" de l'otage Michel Germaneau, dont on restait sans nouvelle vendredi, a déclaré le ministère français de la Défense. Dans le même communiqué, le Ministère a indiqué des moyens militaires français ont apporté un soutien technique et logistique à une opération mauritanienne destinée à prévenir une attaque d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) contre la Mauritanie". "Le groupe de terroristes visé par l'armée mauritanienne est celui qui a exécuté l'otage britannique Edwin Dyer voici un an et qui refuse de donner des preuves de vie et d'engager le dialogue en vue de la libération notre compatriote", selon le communiqué. "L'opération conduite par les Mauritaniens a permis de neutraliser le groupe de terroristes et de faire échec au projet d'attaque contre des objectifs mauritaniens", affirme le ministère, sans préciser le lieu où s'est déroulée cette opération.  De son côté, les autorités Mauritaniennes ont indiqué que l'opération qui a visé une base des terroristes  est terminée. Selon le communiqué d’un Ministère Mauritanien, plusieurs Islamistes ont été éliminés alors que d’autres ont été blesses mais sans indiqué le nombre.  Dans un précédent communiqué  les ravisseurs du ressortissant français ont menacé de l’exécuter   s’ils n’obtiendraient pas la libération de plusieurs criminels-Islamistes avant le 26 juillet 2010. A ce même sujet, des informations médiatiques ont indiqué que l'opération militaire contre les Islamistes de l’AQMI a été menée par des forces spéciales françaises avec l'appui logistique et technologique des Etats-Unis. Selon d’autres informations, des équipes du Commandement des opérations spéciales (COS) sont présentes depuis plusieurs mois en Mauritanie, dans le cadre d'un DAO (détachement d'assistance opérationnel), chargé de la formation des forces armées de ce pays. Seules, des opérations militaires menées conjointement par les forces armées de plusieurs pays pourraient nettoyer le désert du sahel par les criminels de la dite Al-Qaïda au Maghreb Islamique.

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires