Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 23:18

Les services de sécurité Algériennes ont interpellé au moins dix travailleurs qui auraient aidés le groupe terroriste à investir le site gazier d’In Aménas (Sud de l’Algérie). Des téléphones portables récupérés et les terroristes fait prisonniers mettront sans aucun doute les enquêteurs sur la bonne voie.

 

Photo : Sans la complicité, les criminels n'auraient jamais pu arriver aussi facilement au site gazier d'In Aménas.  

Il est pratiquement impossible pour le groupe terroriste de prendre à défaut la vigilance des forces de sécurité, sans l’aide apporté par des traitres de l’intérieur. A ce sujet, plusieurs questions méritent d’être posées à savoir : Comment le groupe terroriste savait-il que 19 techniciens étrangers allaient rejoindre l’aéroport par le biais d’un bus ? Les assaillants connaissaient même l’heure ou l’autocar a quitté la base. Après avoir échoué de mettre la main sur le bus qui était sous éscorte, les terroristes ont rapidement rejoint la base et semblent connaitre parfaitement le chemin. En l’absence du GPS qui n’est pas encore utilisé en Algérie, les groupes terroristes auraient été aidés par leurs  acolytes pour arriver à la base. Le jeune agent de sécurité qui était devant le portail a été froidement abattu d’une balle à la tête après avoir refusé d’ouvrir la porte. Le malheureux agent a même réussi à déclencher l’alarme ce qui a permis l’arrêt immédiat de la fourniture d’énergie à la base. Une fois à l’intérieur, le groupe terroriste aidé manifestement par des «traitres» n’a pas mis beaucoup de temps à localiser les travailleurs étrangers sur le site. En somme, l’enquête suit son cours pour élucider cette affaire.    

 

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires