Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 17:03

La justice française a décidé de relancer les investigations au sujet d’une affaire d’agression sexuelle sur une femme de ménage dont un membre de la famille Royale du Qatar est accusé.

emir qaatar.jpg

 

La famille royale du Qatar secoué par scandale d’agression sexuelle.

 

 Selon des médias français, l’affaire remonte au mois de juillet dernier lorsqu’une femme de ménage de l’hôtel « Le Park Hyatt Paris-Vendôme» a déclaré à son employeur  qu’elle a été agressée sexuellement par un client peu ordinaire, un membre de la famille du Qatar. Malgré la plainte de la direction de l’hôtel et l’intervention des services de police, l’enquête n’est pas allée à son terme et fut classée. La femme de chambre est de nationalité Guinéenne née en Côte d’Ivoire, selon des sources poches de l’enquête. Selon les déclarations faites par la jeune femme, l’homme l’a retenue de force au moment où elle faisait la chambre. « J’ai terminé de faire le lit et je m’apprêtais à nettoyer la salle de bain quant l’homme surgit et m’enserre   par-derrière avec ses bras».  A indiqué la femme de ménage. Selon son témoignage, elle a refusé de se laisser faire mais l’homme s’est livré à des attouchements sur les seins, à travers son pull, et sur les fesses de la jeune femme en passant ses mains sous sa jupe. «Il a tenté de fermer la porte de la salle de bain, j’ai pris la douchette pour l’asperger d’eau mais il a baissé son pantalon pour se masturber devant moi » a ajouté la jeune femme. Toujours et selon le récit de la plaignante, l’arrivée des membres de la famille de l’agresseur a été salutaire pour elle, elle fut relâché par son assaillant. La femme a déclaré qu’elle aurait avisé ses responsables qui ont aussitôt alertés les services de police. La jeune femme n’a pas souhaité ce jour-là subir un examen médical devant l’unité médico-judiciaire, mais s’est vu ensuite attribuer six jours d’arrêt de travail en raison d’un « fort retentissement psychologique». Une source judiciaire évoque aujourd’hui des « obstacles diplomatiques ». Pour en savoir plus à ce sujet, nous avons pris attache avec la direction de l’hôtel. A la réception, une responsable de garde nous a demandé de prendre attache par le biais d’un Email, la personne chargée de cette affaire. Pour l’instant aucune suite n’a été donnée à notre courrier électronique. Il est de même pour l’ambassade du Qatar à Paris où l’agent de permanence nous a indiqué qu’il ne pourrait pas se prononcer sur cette affaire. La chaine « Al-Jazera » qui a un bureau à Paris n’a pas dit un seul mot sur cette affaire. Elle aurait fait la « une » de ces éditions d’informations, si ce sujet concerné un autre responsable arabe.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires