Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 21:39

A quelques mois de la tenue des élections présidentielles en Tunisie, les Islamistes s’agitent et tentent de s’imposer sur le terrain. Leur homologation par les nouvelles autorités du pays leur semblent insuffisantes au point de brandir des menaces envers ceux qui s’opposent à l’islamisation de la Tunisie.  

 

islamistes-Tunisie 3 juillet.jpg

En effet, les partisans d’Ennahda, les Salafistes, les Anssar d'acharia et les autres mouvements du courant islamistes en Tunisie occupent doucement mais surement le terrain. Les prêches incendiaires fusent que se soit à partir des mosquées où dans les rues. Les dirigeants de ces partis religieux multiplient la diffusion des communiqués sur les réseaux sociaux et sur les sites Islamistes. Défiant les autorités qui dirigent actuellement la Tunisie, les Islamistes ont fait savoir qu’ils ne peuvent plus rester les mains croisées devant les outrages envers l’Islam. "Les empêchements du port du voile dans les institutions n’a pas raison d’être" ont indiqué les partisans d’Al Anssar. A travers leurs sites, les Islamistes recommandent aux Tunisiens d’éduquer leurs enfants sur la voie de la Charia et de la Sunna. « Il y a des lignes rouges que personne ne pourrait franchir en Tunisie »disent-ils. Parmi ces lignes, les Islamistes citent entre autre, la normalisation des relations diplomatique avec Israël, l’adultère, la dégradation du livre du Coran, la diffusion des films qui touchent la sensibilité des Musulmans et autres agissements contraire à l’Islam. Le Cheikh Benhassine allias « Abou Ayad Atounssi », a indiqué qu’il ne permettrait à quiconque de nuire aux valeurs de l’Islam, menaçant directement les Athées et les Laïques en Tunisie. « Nous n’avons pas de problème avec notre peuple Musulman que nous aimons et que nous sommes là pour le défendre. Se sont les méthodes de la minorité Laïque, les ennemies de Dieu et du Prophète qui nous inquiètes». a-t-il-déclaré

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires