Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 13:11

Une grande mosquée se trouvant à Hambourg (Allemagne) a été fermée par la police sur une décision de la justice allemande. Les policiers ont mené une perquisition au niveau de la mosquée avant de repartir avec du matériel informatiques. Selon des sources dignes de foi, les autorités Allemandes soupçonnent des personnes extrémistes Islamistes de tenir des réunions secrètes dans cette mosquée. Selon les mêmes sources, les personnes en question font de l’apologie au terrorisme, l’endoctrinement et le recrutement des jeunes «Djihadistes.  

mosquée hambourg.jpg

 Photo :  Matériel saisi par la police au niveau de la mosquée

La mosquée a  déjà été dans la ligne de mire des autorités après les attentats du 11 septembre 2001, puisque le chef du groupe de terroristes, Mohammed Atta, et d'autres de ses membres fréquentaient les lieux. Les services de renseignements Allemande ont dressé un rapport urgent à la justice accusant les responsables de la mosquée de procéder à l’endoctrinement de quelque 250 islamistes. Selon les mêmes services un groupe  islamiste qui fréquentait cette mosquée s’est engagé dans les combats en Asie du Sud-est.  L'un des membres de ce groupe serait apparu dans une vidéo de propagande d'un groupuscule en Ouzbékistan, selon les services de sécurité en Allemagne. « Nous avons aujourd'hui fermé la mosquée « Taïbah » parce que des jeunes gens y étaient encouragés à devenir des fanatiques religieux. Une prétendue association culturelle tirait avantage, sans vergogne, de notre état de droit démocratique pour recruter pour la "guerre sainte" », a expliqué Christoph Ahlhaus, ministre de l'Intérieur de la région (le Land) de Hambourg. Une vingtaine de policiers ont encerclé la mosquée « Taiba » avant d’entamer une fouille à l’intérieur. L'imam de la mosquée, Mamoun Darkazanli, d'origine syrienne, est réclamé par la justice espagnole. Il est soupçonné d'être un membre d'Al-Qaïda et d'avoir des liens avec le groupe responsable des attentats de Madrid en 2004 qui ont fait 191 morts. L'Allemagne refuse pour l'instant de l'extrader, mais la justice allemande a abandonné ses poursuites contre lui, faute de preuves. L’Allemagne  craint des attentats islamistes sur son territoire et surveille quelque 1100 individus ayant « un potentiel terroriste islamiste ». Quatre personnes, dont deux Allemands convertis à l'Islam, ont été condamnées en mars dernier pour avoir préparé des attentats contre des intérêts américains en Allemagne.

Abderrahmane Hakkar

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires